Patrick Balkany refuse de sortir de prison pour le verdict de son procès

Patrick Balkany refuse de sortir de prison pour le verdict de son procès
Patrick Balkany, le 13 mai 2019, au tribunal correctionnel de Paris

, publié le vendredi 18 octobre 2019 à 11h15

Selon plusieurs médias dont Le ParisienBFM-TV et Europe 1, le maire de Levallois-Perret ne voulait pas sortir de la prison de la Santé pour être transféré au tribunal correctionnel de Paris, alors que les juges doivent rendre leur jugement dans le second volet du procès Balkany.

Déjà condamné pour fraude fiscale, Patrick Balkany devait retourner au tribunal pour la suite et fin de son procès, ce vendredi 18 octobre. Plusieurs médias avancent toutefois que l'édile de Levallois-Perret aurait refusé son extraction de la prison de la Santé, où il est incarcéré depuis un mois, vers le tribunal. Son épouse Isabelle Balkany, a confirmé l'information dans les colonnes du Parisien : "En effet, il ne vient pas. Il n'a peut-être pas envie de voir la meute (NDLR : de journalistes) et il est très fatigué", a t-elle affirmé au quotidien d'information. 

Le verdict de cet après-midi constitue l'épilogue d'un procès marqué par la gouaille de Patrick Balkany, qui dit avoir défendu une "vie à servir les autres" et regretté sa "manie de vouloir toujours faire plaisir". Ce second jugement s'annonce encore plus risqué pour le maire, qui n'a eu de cesse de se poser en "fraudeur passif", simple héritier des lingots paternels.


Le 13 septembre, le baron des Hauts-de-Seine avait été condamné à 4 ans de prison pour fraude fiscale et à 10 ans d'inéligibilité, sanctionné pour un "indéniable enracinement, sur une longue période, dans une délinquance fortement rémunératrice".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.