Patrick Balkany : la cagnotte pour payer sa caution fait un flop

Patrick Balkany : la cagnotte pour payer sa caution fait un flop©Panoramic

, publié le mardi 12 novembre 2019 à 19h56

Selon les informations de France Info, les soutiens de l'ancien maire de Levallois-Perret n'ont pu récolter que 50 000 euros pour payer la caution liée à son éventuelle remise en liberté.

Patrick Balkany sortira-t-il de prison ? Mercredi 13 novembre, la cour d'appel de Paris doit rendre son délibéré sur la deuxième demande de remise en liberté de l'ancien maire de Levallois-Perret. Mais l'élu ne pourra vraisemblablement pas payer sa caution.

Comme le révèle en effet France Info, la cagnotte lancée par des Levalloisiens n'a pas permis de récolter les 500 000 euros exigés par la justice. Après une dizaine de jours, les soutiens de l'homme politique n'ont réuni "que" 50 000 euros. À l'origine de cette initiative, trois habitants de la ville des Hauts-de-Seine se sont constitués en association, avec l'accord du couple Balkany.



Selon les précisions de France Info, Isabelle Balkany s'est également tournée vers des amis, en vain. La maire de Levallois s'est enfin heurtée au refus des banques d'héberger le compte de l'association de soutien montée pour l'occasion. Même auprès de l'établissement bancaire du couple où il est client depuis quarante ans. "On n'a plus un rond. Je crains que, malgré la brillante plaidoirie de mon avocat, je sois obligé de rester au trou, car je ne vois pas comment réunir cet argent", avait lancé Patrick Balkany le 5 novembre dernier.



Interrogée par France Info, son épouse a expliqué que l'ancien élu est "archi crevé, qu'il a perdu 20 kilos, qu'il souffre du dos et qu'il passe ses journées en prison devant la télé. Ça ne fait plus de lui un exemple mais un martyr." Pour rappel, l'ancien maire de Levallois est incarcéré à la prison de la Santé depuis le 13 septembre dernier et sa condamnation pour fraude fiscale.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.