Pass sanitaire, vaccination : Jean Castex précise les modalités de la rentrée

Pass sanitaire, vaccination : Jean Castex précise les modalités de la rentrée
Il n'y aura "pas de pass sanitaire dans les établissements scolaires" à la rentrée, selon Jean Castex.

publié le mercredi 21 juillet 2021 à 14h19

Il n'y aura pas "pas de pass sanitaire dans les établissements scolaires" en septembre et le gouvernement compte "mettre le paquet" pour vacciner les collégiens et lycéens. 




Le chef du gouvernement était l'invité du "13 Heures" de TF1 mercredi 21 juillet, à l'issue d'un Conseil de défense sanitaire à l'Élysée. Il a notamment évoqué le cas des adolescents.

"Toute notre stratégie depuis le début de la crise (...) a consisté à ce que les enfants de France soient le plus possible scolarisés. (...) Alors on ne va pas dire maintenant, si vous n'êtes pas vaccinés, d'autant que certains n'y peuvent rien, on va vous priver d'école. Donc pas de pass sanitaire dans les établissements scolaires", a assuré Jean Castex. En septembre, "nous allons mettre le paquet dans les collèges et dans les lycées pour vacciner", promet le Premier ministre. 

Pas de vaccination obligatoire des profs 

"Nous allons faire des vaccinations dans les collèges et dans les lycées à la rentrée et à cette occasion, nous proposerons aux professeurs qui n'ont pas encore été vaccinés de profiter de ce dispositif", a-t-il poursuivi. En revanche, pas question non plus d'imposer la vaccination aux enseignants, leur taux de vaccination étant "satisfaisant". 

L'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a publié mercredi ses recommandations pour la lutte contre la pandémie, dont certaines concernent directement la population mineure. Son rapport demande de "systématiser la réalisation d'un dépistage sérologique lors de la première vaccination pour les adolescents, afin d'éviter l'injection de la seconde dose de vaccin dans le cas où un antécédent de Covid-19 serait découvert". 

Cet organisme appelle donc à relancer la "stratégie de déploiement des autotests en prévision de la rentrée scolaire prochaine", afin que tous les établissements puissent en proposer aux élèves, selon le document de synthèse du rapport fourni à la presse. Il recommande aussi une campagne de communication grand public sur l'utilité du dépistage en milieux scolaire et universitaire. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.