Pass sanitaire à l'école : "Nous ne fermons jamais aucune hypothèse", selon Jean-Michel Blanquer

Pass sanitaire à l'école : "Nous ne fermons jamais aucune hypothèse", selon Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer, à Paris, le 26 août 2021.

publié le dimanche 05 septembre 2021 à 09h55

Les mesures sanitaires sont appelées à changer, pour permettre de répondre au mieux à la situation sur le terrain, a déclaré le ministre.

Le pass sanitaire nécessaire pour accéder à l'école ? Le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a écarté samedi 4 septembre une telle idée, tout en reconnaissant qu'"aucune hypothèse" n'était fermée.

"Ce n'est pas ma pente que d'aller vers un pass sanitaire à l'école", a assuré le ministre sur France Culture. Toutefois, "nous ne fermons jamais aucune hypothèse", a-t-il également souligné.


"Ça a été le cas depuis le début de la crise sanitaire",a-t-il expliqué. Les mesures "varient parce que nous essayons d'être le plus adapté possible aux réalités que nous rencontrons, donc dans le futur on peut avoir ça", a reconnu le ministre, même si "ça n'est pas du tout ma tendance naturelle".


L'école "doit être ouverte à tous, respectueuse des convictions de tous", donc "l'école ne peut être excluante", selon Jean-Michel Blanquer. 

Le ministre a également assumé d'inciter "énormément" à la vaccination, notamment pour atténuer le risque d'une reprise épidémique provoquée par la rentrée. "Nous sommes en en situation de maîtriser" l'épidémie, a-t-il assuré, s'appuyant sur "des études internationales" et "l'expérience accumulée".

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.