Parcoursup : y a-t-il une différence de traitement selon l'origine des élèves ?

Parcoursup : y a-t-il une différence de traitement selon l'origine des élèves ?
Cours dans un amphitheatre du Campus de la Manufacture des Tabacs de l'Université Jean-Moulin Lyon-III dans le huitième arrondissement.

Libération, publié le mercredi 13 juin 2018 à 15h42

Il y a ce sentiment que partagent une partie des élèves et leurs enseignants, nourrissant frustrations et découragement. Cette sensation d'avoir encore une fois été mis sur la touche, parce que «ne venant pas du bon endroit». Dans notre chronique Parcoursup, la semaine dernière, un enseignant de Seine-et-Marne résumait très bien ce ressenti : «Nos élèves ont l'impression de devoir attendre que les Parisiens fassent leur choix, et qu'eux, auront juste droit aux restes.» Ce sentiment d'injustice, que l'on retrouve un peu partout en France, ne date pas de Parcoursup évidemment. Mais ce nouvel outil en est une nouvelle expression. Alors y a-t-il, oui ou non, une différence de traitement selon l'origine géographique - et donc sociale - des élèves ? Eléments de réponse.

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.