Parcoursup : «Avoir un "oui" ne veut pas dire que l'élève a une formation où il veut aller !»

Parcoursup : «Avoir un "oui" ne veut pas dire que l'élève a une formation où il veut aller !»

Libération, publié le vendredi 08 juin 2018 à 13h19

Depuis l'annonce des premiers résultats le 22 mai, la nouvelle plateforme Parcoursup, qui répartit les élèves de terminale dans les filières de l'enseignement supérieur, suscite critiques et inquiétudes surtout. Un tiers des élèves n'ont toujours aucune proposition d'affectation et angoissent. Beaucoup reprochent au gouvernement une réforme d'ampleur menée trop vite.

Depuis le début de l'année, «Libération» donne la parole à tous ceux qui sont en première ligne dans l'application de cette réforme. Elèves, étudiants en réorientation, profs de lycée, enseignants-chercheurs... Dans cette chronique, chacun raconte, avec ses mots et son ressenti, les changements vécus de l'intérieur.

Dernier épisode :La maire d'Aubervilliers et sa cellule municipale «SOS Parcoursup»

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.