"Oui, aujourd'hui les juifs ont peur en France" reconnaît Gérard Collomb

"Oui, aujourd'hui les juifs ont peur en France" reconnaît Gérard Collomb©Capture Public Sénat
A lire aussi

Source Public Sénat, publié le mardi 27 mars 2018 à 21h15

Après le meurtre de Mireille Knoll, le sénateur socialiste de Paris, David Assouline a exprimé ses inquiétudes dans l'hémicycle. "Dans cette dernière décennie, l'antisémitisme quotidien s'est développé comme jamais depuis la seconde guerre mondiale".

"Oui, aujourd'hui les juifs ont peur en France" lui a répondu Gérard Collomb.



"Depuis 2006 et l'atroce supplice d'Ilan Halimi, onze hommes, femmes, enfants ont été tués parce que juifs" a relevé le sénateur PS, David Assouline, lors des questions d'actualité au gouvernement. "Dans cette dernière décennie, l'antisémitisme quotidien s'est développé comme jamais depuis la seconde guerre mondiale" (...) La France ne serait plus la France sans les juifs qui la composent. De même, la République ne serait plus la République si elle laisse ses citoyens juifs abandonnés à la menace ouverte ou diffuse d'être moqués, molestés, insultés, humiliés, tués parce que juifs" a-t-il ajouté en référence au meurtre à caractère antisémite de Mireille Knoll.

C'est le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb qui lui a répondu. "Depuis le 1er janvier, 33 faits à caractère antisémite ont été commis. Oui, aujourd'hui se diffuse une idéologie qui vise à s'en prendre aux juifs (...) Ce genre de stéréotypes doit être combattu (...) Oui, aujourd'hui les juifs ont peur. Ils quittent la France parce qu'ils ont peur en France. Cela est inacceptable. Le gouvernement ne l'acceptera pas" a-t-il martelé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.