"On va continuer le travail" : Macron répond à un vétéran à propos des sans-papiers

"On va continuer le travail" : Macron répond à un vétéran à propos des sans-papiers
Emmanuel Macron avec des vétérans à l'ossuaire de Douaumont, le 6 novembre 2018.

Orange avec AFP, publié le jeudi 08 novembre 2018 à 13h34

S'il a rappelé la nécessité de protéger les réfugiés, le président a également estimé qu'il fallait "raccompagner" ceux qui "n'ont pas le droit à l'asile".

Emmanuel Macron a assuré à un ancien combattant qui l'interrogeait sur l'expulsion des sans-papiers qu'il allait "continuer le travail", mardi à Verdun, a rapporté Quotidien mercredi 7 novembre.


En pleine "itinérance mémorielle" à l'approche de la commémoration du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, le président était mardi à l'ossuaire de Douaumont, près de Verdun, dans la Meuse. Lors d'une cérémonie il a été interpellé par un ancien combattant.

Leur échange a été capté par les micros de l'émission Quotidien.

"Quand mettrez-vous les sans-papiers hors de chez nous ?", lui a demandé le vétéran. "Ceux qui n'ont pas de papiers et qui n'ont pas le droit à l'asile, croyez-moi qu'on va les... On va continuer le travail", lui a répondu Emmanuel Macron. "Vous le ferez ? Je peux le dire aux autres ? C'est votre parole ?", a insisté l'ancien combattant, en continuant de serrer la main du chef de l'État.


"Il faut qu'on soit plus efficaces dans la manière d'héberger les gens quand ils sont dans la nécessité, a ensuite précisé Emmanuel Macron. Ceux qui fuient leur pays, parce que c'est leur liberté, il faut les protéger. Mais ceux qui viennent alors qu'ils peuvent vivre librement dans leur pays, il faut les raccompagner. Voilà ma réponse", a continué le chef de l'État. "J'aime bien votre réponse", a alors conclut en riant l'ancien soldat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.