"On n'est pas couché" : Manuel Valls se défend sur le 49.3 face à Yann Moix

"On n'est pas couché" : Manuel Valls se défend sur le 49.3 face à Yann Moix
A lire aussi

Non-Stop-Politique, publié le dimanche 15 janvier 2017 à 10h53

Le volte-face qui fait couler beaucoup d'encre pour l'ancien Premier ministre. Manuel Valls était l'invité de l'émission de Laurent Ruquier, On n'est pas couché, le samedi 14 janvier.

Face à Yann Moix, le candidat à la primaire de la gauche a dû encore une fois répondre sur son usage du fameux : "49.3". Yann Moix s'estime "déçu" de l'ancien premier ministre concernant sa nouvelle position sur le 49.3. Yann Moix juge que le 49.3 est "un acte totalement démocratique parce qu'il est prévu dans la constitution, c'est un acte d'un grand courage politique car il offre la possibilité de démettre un gouvernement lorsqu'il n'a pas la majorité ou alors quand l'Assemblée nationale est en désaccord avec un texte. Et surtout il permet à un homme d'Etat de prouver ses convictions quand un texte lui semble indispensable c'est comme ça et pas autrement".



A cela, Manuel Valls répond qu'il "n'a pas changé" dans ses "convictions profondes". Le candidat de la primaire déclare : "quand je parle de la France, de la République, de la laïcité, de la nécessité d'avoir un état qui protège, je n'ai pas changé. Je peux reconnaitre avec vous, qu'il faut peut-être davantage s'expliquer sur le sujet". Le candidat de la gauche a tenté d'expliquer ce revirement soudain expliquant que la possibilité du recours au 49.3 "déresponsabiliserait la majorité". "J'ai proposé des évolutions sur le texte avec une grande majorité des députés socialistes avec les syndicats réformistes. Ce sont les frondeurs qui nous obligé à engager la responsabilité du gouvernement".
 
107 commentaires - "On n'est pas couché" : Manuel Valls se défend sur le 49.3 face à Yann Moix
  • Quand j'entends ce bonhomme, et quand je pressent que certains vont encore voter pour lui, je comprends comment le parti nazi a pû monter aussi haut dans les années 30.
    Sous son gouvernement, on n'a jamais vu autant d'interpellations et de violences contre des gens qui manifestaient pacifiquement pour défendre leurs idées.Tant lors de la manie pour tous que lors des 14 juillet.
    Sans oublier ce gars qui l'a interpellé, lors de sa venue à La Rochelle, et qui s'est retrouvé condamné pour outrage représentant de l'état.

  • oui il était menacé, pour appliquer le 49.3, c'est surtout une obligation de l’Europe de Bruxelles qui impose ces lois contre l’ensemble des ouvriers

  • Pas une bonne idée qu' a eut l' ex premier ministre " sortant " de se rendre sur le plateau de cette émission , entre deux débats de la primaire , et moins de 6 mois avant la présidentielle. c'est une tentative désespérée pour sauver sa carrière politique

    avez vous seulement regardé cette émission ? j'ai regardé et les gens présents sur le plateau ont bien apprécié sa prestation . !!!

    La majorité des présents sur le plateau sont ses invités. Pas étonnant qu'ils aient eu l'air d'apprécier sa prestation. Ah les mougeons ont encore de beaux jours devant eux.

  • ça ne merite pas de commentaires.

  • La politique ? ! .... " C'est pas un métier ! C'est le premier de tous les Délits " (Une poignée d'assistés, qui vivent au crochet et au profit de ceux qui Survivent ) (Voler les pauvres pour donner aux riches ... Des Robin des bois branchés à l' envers).....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]