"On a entamé les réserves" : faute d'argent du parti, le Rassemblement national de l'Oise se serre la ceinture

"On a entamé les réserves" : faute d'argent du parti, le Rassemblement national de l'Oise se serre la ceinture©VINCENT ISORE / MAXPPP

franceinfo, publié le mercredi 26 septembre 2018 à 11h26

Le Rassemblement national (RN) attendait mercredi 26 septembre le résultat de son recours après la saisie par la justice de deux millions d'euros d'aides publiques, dans le cadre de l'enquête sur de possibles emplois fictifs au Parlement européen. La cour d'appel de Paris a finalement, dans la matinée, décidé de réduire de deuxà un million d'euros la saisie judiciaire des subventions. Le parti a d'ores et déjà annoncé qu'il se pourvoirait en cassation mais, dans les permanences, la situation financière des permanences se complique. C'est le cas dans l'Oise. 

Le siège du RN "ne donne plus rien"

Michel Guiniot, conseiller régional des Hauts-de-France et conseiller départemental de l'Oise est un vieux briscard du parti. Militant du Front national depuis 1989, l'appellation

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.