Olivier Véran : "le gros de l'épidémie est derrière nous"

Olivier Véran : "le gros de l'épidémie est derrière nous"
Le ministre de la Santé, Olivier Véran.

, publié le lundi 15 juin 2020 à 09h25

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a estimé que l'évolution de l'épidémie allait dans le bon sens, même si le virus est toujours présent sur le territoire.

Trois mois après l'annonce du confinement, l'épidémie de coronavirus poursuit sa décrue, a confirmé le ministre de la Santé Olivier Véran



En France, "le gros de l'épidémie (de Covid-19) est derrière nous", a assuré, lundi 15 juin, le ministre de la Santé Olivier Véran, sur LCI. Néanmoins, la vigilance doit encore rester de mise, le ministre soulignant que la lutte contre le coronavirus n'est pas terminée.

"Le virus n'a pas terminé sa circulation dans le territoire" et cela "ne veut pas dire que nous nous arrêtons face au virus", a expliqué Olivier Véran, en rappelant que des mesures barrière et autres restrictions restaient en vigueur.

Des interdictions de rassemblement maintenues

"Nous continuons les tests et le contact tracing (recherche des personnes en contact avec des cas confirmés)", et il faut toujours "éviter les regroupements de plusieurs personnes en milieu fermé", a-t-il prévenu, rappelant que les interdictions des rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique et des grands événements (plus de 5.000 personnes) restaient en vigueur.

Et, alors que le gouvernement a été en mesure d'alléger au fur et à mesure les restrictions depuis le début du déconfinement, "nous serons capables de reprendre des mesures de protection si nécessaire", en fonction d'une "batterie d'indicateurs que nous suivons au jour le jour", a-t-il souligné.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.