Olivier Faure «Le PS est à six points de zéro, on doit prendre tous les risques»

Libération, publié le vendredi 06 avril 2018 à 18h16

Carburant au sirop antitoux, le nouveau premier secrétaire du Parti socialiste s'est fait livrer cette semaine un inhalateur à l'Assemblée nationale pour conjurer l'extinction de voix avant son premier discours sur la «renaissance» de son parti dimanche, lors du congrès d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Primaire du projet, opposition «réaliste de gauche»,

«accompagnement» du mouvement social, Olivier Faure défriche la nouvelle voie socialiste.

Lundi matin, pour qui sera votre premier coup de fil de premier secrétaire ?

C'est bien une question Libé ça... (Rires, puis long silence). Lundi matin, je commence par une série de rendez-vous pour former la future direction du parti qui sera renouvelée, resserrée et paritaire.

Après la défaite historique de 2017 et les départs…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.