Politique

Oise : le maire de Creil appelle à manifester le 1er mai par un arrêté municipal

Jean-Claude Villemain, fervent opposant du Gouvernement, a publié un arrêté municipal sur le ton de l'humour, dans lequel il déconseille de faire grève, lundi 1er mai, tout en appelant à la mobilisation.

Jean-Claude Villemain, maire socialiste de Creil (Oise), continue sa croisade contre le Gouvernement. L’élu de 75 ans, qui avait déjà fait parler de lui en singeant le discours de Bruno Le Maire qui recommandait, fin septembre, le port du col roulé pour pallier le manque de chauffage, a récidivé. Cette fois, l’édile a pris un arrêté municipal un peu particulier en vue du 1er mai prochain, rapporte Oise Hebdo. Dans le document envoyé à la préfecture de l’Oise, il déconseille de faire grève tout en appelant à la mobilisation lors de la fête du Travail. Il est également annoncé qu’en raison du "passage en force par le 49-3", la ville ne versera pas l’indemnité du 1er mai. Jean-Claude Villemain appelle aussi "tout Creillois s’inscrivant dans la lutte salariale ou maniant l’humour" à mettre en œuvre cet arrêté.

L'instigateur des "mairies mortes"

Une manière indirecte de répondre à Anne-Laure Combet, citoyenne de la commune et candidate aux départementales de 2021, qui avait dénoncé l’opération "Mairie morte", instaurée par Jean-Claude Villemain afin de soutenir les différentes journées de mobilisation contre la réforme des retraites. "L’ensemble des services municipaux seront exceptionnellement fermés. […] Seuls, les services ayant trait à la sécurité, aux résidences autonomie et au portage de repas à domicile ne seront pas impactés", pouvait-on lire dans un communiqué de la ville sur les réseaux sociaux. Anne-Laure Combet, que le maire définit comme "la représentante de Renaissance la ville de Creil", avait alors saisi le tribunal administratif d’Amiens, dénonçant le manque de services minimums assurés par la municipalité.

publié le 29 avril à 12h15, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux