"Nous ne sommes que des serviteurs" : les mots d'adieu de Jean Castex à ses équipes

"Nous ne sommes que des serviteurs" : les mots d'adieu de Jean Castex à ses équipes©Panoramic (photo d'illustration)

publié le vendredi 13 mai 2022 à 09h00

Jean Castex, qui vit ses derniers jours de Premier ministre, a organisé jeudi 12 mai un diner d'adieux à ses équipes et au gouvernement, racontent BFMTV et Le Parisien. Dans une ambiance chaleureuse, il a assuré avoir été "très heureux" à Matignon. 

Le Premier ministre Jean Castex, sur le point de quitter ses fonctions, a fait ses adieux à ses équipes, dans la soirée de jeudi 12 mai. Selon les informations rapportées par BFMTV, depuis l'Hôtel de Matignon où il organisait ce dîner, celui qui aura passé près de deux ans à la tête du gouvernement a tenu un discours mobilisateur et défendu son bilan, notamment marqué par l'épidémie de Covid-19.


"Il ne s’agit pas ce soir de nous auto-féliciter.

Mais alors que nous avons dû gérer une crise exceptionnelle et que la guerre est aux portes de l’Europe, nous avons eu une activité législative et réglementaire très solide", s'est-il ainsi félicité, dans des propos rapportés par la chaîne. Le natif de Vic-Fezensac a assuré avoir été "très heureux" à Matignon, selon Le Parisien, qui décrit une ambiance chaleureuse et détendue lors de cette soirée. "Nous avons affronté beaucoup de difficultés, mais nous avons été à la tâche et au combat", a-t-il encore déclaré.

"Nous ne sommes que des serviteurs"

Jean Castex a par ailleurs insisté sur la nécessité d'exercer le pouvoir avec humilité. "N’oubliez jamais que nous ne sommes que des serviteurs ! L’action politique est une action collective. Les ambitions sont légitimes, mais elles ne valent que si elles sont au service du collectif", a-t-il notamment déclaré à son auditoire. S'il a assuré ne tirer "aucune aigreur, mais au contraire de la reconnaissance" de son expérience de Premier ministre, il a tout de même semblé confirmer qu'il prendrait ses distances avec la politique nationale à court terme. "Pour ma part, l’aventure se termine. C’est une nécessité politique", a-t-il annoncé, d'après Le Parisien, alors qu'était évoquée ces derniers jours une possible nomination à un poste de ministre, voire une candidature aux élections législatives ou sénatoriales. Appelant ses équipes à "unir toutes forces" pour donner une majorité parlementaire à Emmanuel Macron, il a toutefois soigneusement évité de livrer le moindre indice quant à celui ou celle qui lui succédera.

"Jean Castex a fait un discours qui lui ressemble, humain et chaleureux", raconte au Parisien un secrétaire d'État. Le Premier ministre s'est ensuite vu offrir un maillot de rugby de l'équipe de France, floqué du numéro 9 de son joueur préféré, Antoine Dupont, en guise d'au revoir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.