Notre-Dames-des-Landes : Gérard Collomb raconte comment la décision a été prise

Notre-Dames-des-Landes : Gérard Collomb raconte comment la décision a été prise©Capture CNews
A lire aussi

Source L'Opinion, publié le jeudi 18 janvier 2018 à 08h57

Entretiens entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe, dîner de travail, ministres informés au dernier moment... Gérard Collomb a raconté ce jeudi les dessous de la décision d'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Si Gérard Collomb a annoncé ce jeudi sur CNews que les routes d'accès au site de Notre-Dame-des-Landes seront libérées "d'ici à la fin de la semaine prochaine", de gré ou de force, le ministre de l'Intérieur a également dévoilé quelques détails de cette prise de décision.

"Nous avons débattu à 4 ou 5 de ce projet et donc, le président et le Premier ministre ont pris leur décision. C'est une décision conjointe. Il y a eu beaucoup de discussions entre eux" a précisé le ministre. A la question de savoir quand la décision avait été prise, Gérard Collomb a répondu : "Jusqu'au dernier moment, nous avions encore, lundi soir, un dîner dans lequel, le président faisait un tour de table pour voir les avis des uns et des autres et puis à un moment ils sont réunis avec le Premier ministre et ils ont décidé ensemble".



Puis il a confié qu'un certain secret était entretenu au gouvernement. "Beaucoup de ministres ne savaient pas oui. Moi je savais un peu car comme je suis de ceux qui pré-positionne un peu les forces, il vaut mieux être un peu au courant de ce que l'on doit faire..." a expliqué le ministre qui a dit que depuis "3-4 jours", il s'attendait à ce que ce soit ce scenario qui soit retenu

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
250 commentaires - Notre-Dames-des-Landes : Gérard Collomb raconte comment la décision a été prise
  • Recul évident devant la peur d'un accident du type "barrage de Sivens". En clair recul devant l'illégalité et la violence! Comme ses prédécesseurs, recul électoral, espérons le même résultat que celui de ses prédécesseurs... la porte!!!
    Les espoirs de ceux qui n'ont pas voté Macron s'éteignent jour après jour devant une politique en apparence audacieuse, mais qui ne change rien en profondeur! L'inertie totale en ce qui concerne la baisse des dépenses publiques, autrement dit de la baisse du nombre de fonctionnaires donne une idée de la faiblesse de ce gouvernement, comme les autres!!!
    Le moindre retournement de l''économie mondiale démontrera que le mieux constaté en France n'est pas le fait de la politique ni de la propagande des médias, mais juste de la situation internationale!!! comme avec les autres avant lui!!!
    Bref, la même équipe de craintifs, qui aura le même destin si elle persiste dans l'erreur, dans cette affaire de Nantes comme sur celle de l'immigration!!

  • avatar
    jim17  (privé) -

    Que cet aéroport ce fasse ou non moi je m'en moque pas mal pour dire vrai. En revanche ce que je trouve incompréhensible c'est que tous ces ( ZADISTES ) se revendiquant être les meilleurs du monde bloquent des départementales, empechent la libre circulation des gens qui contrairement à eux travail se lèvent tôt tous les jours et ont un but dans la vie. Ils ont même créer une maison sur la route un moment donné et abimé la route en faisant des tranchés,enlever ou détruit les panneaux, tagué des ouvrages, qui va payer ? Pas eux ils ne travaillent pas, il jouent de la guitare toute la journée, fument, et sont agressifs avec les riverains, le monde à l'envers...Donc logiquement maintenant ils devraient disparaître et c'est tant mieux, mais je crois qu'ils vont tout faire pour rester comme ils n'ont rien d'autre à faire dans leur vies malheureusement pour nous...

    absolument en accord avec vous! mais j'ai bien peur que la suite ne change rien pour ces zadistes!!! cette capitulaion est une message très fort pour ces gens-là, qui ne vont pas se gêner pour se répandre partout ils le veulent, la peur électorale d'une bavure les protège!!!
    Cordialement

  • On peut apprécier ou non la décision mais tous les dirigeants précédents y compris Ayrault premier ministre favorable au projet se sont bien gardés de décider.

  • pauvre France !

  • 50 ans pour prendre une décision ? Dans quel pays accepte t'on que des routes soient bloquées aux usagers ?
    A qui tous ces hectares de terre appartiennent t'ils aujourd'hui ? Quelle est l'opinion actuelle des Nantais ?
    D'ou viennent et qui sont ces zadistes ? J'aimerais avoir de vraies réponses à ces questions !!!