Notre-Dame-des-Landes : une "guerre de position" au huitième jour d'évacuation

Notre-Dame-des-Landes : une "guerre de position" au huitième jour d'évacuation©DAMIEN MEYER / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le mardi 17 avril 2018 à 00h34

Au huitième jour de l'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), ce lundi 16 avril, la situation est toujours bloquée. Les forces de l'ordre poursuivent les destructions, les zadistes tentent, eux, de reconstruire. Sur place, Bertrand Boyer fait le point. Il explique : "La situation est stabilisée ce soir. On assiste à une sorte de guerre de position dans un calme relatif. On entend par intermittence le son de grenades de désencerclement". Une charpente construite pendant le week-end a été détruite par les forces de l'ordre ce lundi matin. Les zadistes voulaient en faire le symbole de la reconstruction systématique de leurs habitats détruits.

2 500 gendarmes, 700 zadistes

Selon les forces de l'ordre, les zadistes seraient encore nombreux sur place. Le…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.