Notre-Dame-des-Landes : "On doit mettre le paquet", estime Manuel Valls sur RTL

Notre-Dame-des-Landes : "On doit mettre le paquet", estime Manuel Valls sur RTL©Source RTL

, publié le lundi 09 avril 2018 à 12h32

L'évacuation de la "zone à défendre" (ZAD) du site de Notre-Dame-des-Landes a débuté aux aurores lundi 9 avril. Invité de RTL ce jour-là, Manuel Valls a rappelé qu'il était favorable à "l'expulsion des zadistes les plus radicaux" qui occupent la zone.

Et d'ajouter : "On doit mettre le paquet (...) pour rétablir l'État de droit" sur la zone de Loire-Atlantique.



L'ancien Premier ministre, qui soutenait becs et ongles le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, abandonné par le gouvernement à la fin du mois de janvier, se félicite de l'intervention des forces de l'ordre ce lundi 9 avril. "Il s'agit de mettre fin à une occupation et d'expulser des occupants parmi les plus radicaux", a défendu Manuel Valls au micro de RTL, reconnaissant que l'opération aurait été "beaucoup plus difficile, plus dangereuse, si le projet (de nouvel aéroport, ndlr) avait été maintenu". Environ 2.500 gendarmes ont été déployés sur la zone au cours de la nuit du dimanche au lundi 9 avril. Des échauffourées ont éclaté entre les occupants et les forces de l'ordre à l'aube. "C'est une opération difficile, délicate, et je veux dire ce matin mon soutien aux forces de l'ordre. (...) On a pas d'autre choix que de mettre le paquet", a poursuivi l'ex-socialiste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.