Notre-Dame-des-Landes : les riverains de l'aéroport de Nantes crient à la trahison

Notre-Dame-des-Landes : les riverains de l'aéroport de Nantes crient à la trahison©LOIC VENANCE / AFP

franceinfo, publié le samedi 27 janvier 2018 à 17h58

Après l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), les partisans de sa construction ne décolèrent pas, et manifestent ce samedi 27 janvier au matin. "Le sentiment d'abandon, voire le sentiment de 'sacrifice' - un mot qui a été employé ici -, est très important", témoigne Virginie Charbonneau en direct de Saint-Aignan-de-Grandlieu (Loire-Atlantique).

"Macron trahison"

"Des centaines de personnes, peut-être plus d'un millier sont réunies ici, pour exprimer leur écoeurement après la décision d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe d'abandonner le transfert de l'aéroport vers Notre-Dame-des-Landes il y a dix jours", poursuit la journaliste. La plupart ont mis leur carte d'électeur dans un cercueil. Ils ont aussi rempli une gerbe sur laquelle on…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Notre-Dame-des-Landes : les riverains de l'aéroport de Nantes crient à la trahison
  • Si ça n'avait pas été eux, c'est les habitants de Notre-Dame-des-Landes qui auraient été très mécontents ...

    Le projet d'un nouvel aéroport à NDDL date de 1964, et NDDL est "validé" en 1967.
    Mais en 1970, on valide l'aménagement de l’aire métropolitaine Nantes-Saint-Nazaire. La piste est agrandie à 2300 mètres et on construit une nouvelle salle d'embarquement et l'aérogare de fret.
    C'est également dans ces années (de 1970 à 1980) que des maisons sont construites aux alentours.

    Il n'y aurait pas certaines contradictions là ?
    On valide un nouvel aéroport en 1967, mais 3 ans plus tard on construit et agrandi l'existant !!!

  • S’il m’était autorisé de donner un conseil à Madame la Ministre, je lui conseillerais de ne pas perdre son temps avec tous les déçus de Notre-Dame-des-Landes pour s’intéresser eux nombreux silencieux qui n’en voulaient pas. Ainsi cette épique épopée s’enterrerait profondément dans l’histoire pour le plus grand bien de toutes et tous.

  • Je comprends tout à fait la réaction de ces personnes.Macron, durant la campagne présidentielle avait assuré son soutient à ce projet d'aéroport de Notre dame des landes . Malgré sa promesse et le référendum décidé et organisé par l'état auprès des habitants de Loire Atlantique, principaux concernés par cet aéroport , Macron a passé outre. Il s'est même félicité d'avoir eu le courage de trancher ce problème. En fait ce dernier s'est déplacé de Notre dame des landes à l'aéroport de Nantes Atlantique. Rien n'est donc réglé le feuilleton continue...

  • Ces gens là devraient allez voir d'autres agglomérations, ils seront agréablement surpris d'être bien lotis

  • Mais non voyons, il y avait un choix, M. Macron l'a courageusement fait, c'est à dire donner raison à ceux qui ont toujours bafoués les règles de la République, il en est ainsi sous ce gouvernement, certes il avait dit pendant sa campagne qu'il en serait autrement, mais c'était en campagne, s'il avait dit que NDDL ne se ferait pas, vous voyez un peu quelles auraient été les conséquences pour son élection, maintenant il fait ce qu'il veut, il a oublié

    La décision du Président est celle du bon sens. Assez de bétonnage regardez les inondations et leurs dégâts. Cet aéroport était inutile et il supprimait une zone humide
    Les habitants de Nantes sont mécontents tout simplement pour la valeur de leur bien immobilier.

    Cette décision est la décision d'une girouette, d'un guignol

    LEON76

    Oui on peut l'entendre ainsi cette décision lui évitant surtout des problèmes plus violents, car il ne craint en rien la population de Nantes les comportements ne sont pas les mêmes. Je voudrais simplement savoir comment se seraient comportés ceux qui aujourd'hui disent que c'est très bien ainsi, s'ils avaient eu une habitation dans le périmètre de Nantes Atlantique. J'ai eu des amis hélas décédés, qui habitaient un beau pavillon à Valenton, c'était insupportable toutes les 3 minutes un avion au-dessus de nos têtes impossible de rester dans le jardin. Lorsqu'ils avaient fait construire ce pavillon il n'y avait pas ces nuisances. Mais une fois de plus nous voyons où l'égoïsme peut conduire dans les réflexions

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]