Notre-Dame-des-Landes : calme relatif à la ZAD

Notre-Dame-des-Landes : calme relatif à la ZAD

Notre Dame Des Landes, le 10 avril 2018. Après la destruction du lieu-dit La Chèvrerie, à Notre-Dame-des-Landes, le 10 avril.

A lire aussi

Libération, publié le jeudi 12 avril 2018 à 13h18

La paix des braves ? La ZAD avait retrouvé son calme jeudi matin après les heurts violents de mercredi après-midi. Seul incident à signaler, des feux de pneus allumés par des soutiens aux zadistes, ont barré la nationale 165, qui relie Nantes à Vannes, à hauteur de Vigneux de Bretagne.

Dans la matinée, alors que le soleil brillait dans un grand ciel bleu au-dessus des prairies bocagères et que les gazouillis des oiseaux avaient repris leurs droits, un reporter-photographe signalait la venue de nouveaux soutiens sur la «zone à défendre». Un dispositif de gendarmerie allégé était également signalé tandis que des engins de chantier dégageaient les gravats de «squats» ayant été détruits dans la journée de mercredi. Après ces destructions, une jeune zadiste, toute…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.