Nîmes : deux adjoints au maire Les Républicains rejoignent le Rassemblement national

Nîmes : deux adjoints au maire Les Républicains rejoignent le Rassemblement national
Jean-Paul Fournier à Alès, le 25 août 2011.
A lire aussi

, publié le mardi 21 janvier 2020 à 13h45

Le maire rappelle son "engagement de refuser tout lien avec le Rassemblement national".

"Rupture de confiance". Le maire Les Républicains de Nîmes, Jean-Paul Fournier, a mis fin aux délégations de deux conseillers municipaux élus sur sa liste en 2014, selon un communiqué de la mairie nîmoise. Ils ont rejoint des listes Rassemblement national (RN) pour les municipales de mars


Dans ce texte publié lundi soir, M. Fournier, candidat à sa réélection, évoque une "rupture de confiance" et son "engagement de refuser tout lien avec le Rassemblement national".  


Le maire de Nîmes précise qu'il a pris un arrêté pour acter le retrait de toutes les délégations de Christophe Rolland après l'annonce de son ralliement à la liste de Yoann Gillet (RN) à Nîmes. Il a fait de même avec Patricia Fourquet, qui déménage à Perpignan, où elle rejoint la liste RN de Louis Alliot. 

M. Rolland était élu à la laïcité, à la prévention de la délinquance des mineurs, à la réussite éducative, à l'accessibilité et au handicap, à la sécurité routière et à l'aide aux victimes. Mme Fourquet était élue aux technologies de l'information et aux écoles numériques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.