Nicolas Sarkozy : "Tous les dix ans, on devra rajouter une année à l'âge légal de départ à la retraite"

Nicolas Sarkozy : "Tous les dix ans, on devra rajouter une année à l'âge légal de départ à la retraite"
Nicolas Sarkozy à l'Université d'été du Medef le 29 août 2019.

, publié le mercredi 04 septembre 2019 à 22h00

Présent sur le plateau de C à vous, sur France 5, Nicolas Sarkozy a émis l'hypothèse d'un report automatique, décennal, de l'âge légal de départ à la retraite.

"Je n'ai pas changé d'avis. Si on vit plus longtemps, faudra côtiser plus longtemps." Nicolas Sarkozy a commenté le projet de réforme du régime des retraites, porté par Jean-Paul Delevoye, entré mardi 3 septembre au gouvernement pour piloter le projet de loi.

Le dernier allongement de l'âge légal de départ à la retraite avait d'ailleurs eu lieu sous le mandat du candidat malheureux à la présidentielle de 2012.

Alors que le débat est engagé sur ce qui doit être modifié, âge légal ou durée de cotisation, Nicolas Sarkozy a estimé que sa réforme avait eu le mérite de la clarté. "Ce n'est ni un conseil, ni un avis, ni une critique... Mais je trouve ça (l'augmentation de la durée légale de cotisation ndlr) moins clair. Quand j'ai fait 60 à 62 ans, il y a tout un tas de gens qui m'en ont voulu, d'autres m'ont été reconnaissants parce qu'on a sauvé le régime des retraites."


Si l'âge légal doit être à nouveau reculé pour l'ancien président, officiellement retiré de la vie politique mais récemment très présent médiatiquement, Nicolas Sarkozy a émis le souhait d'aller plus loin, avec un report automatique. "Pour moi, le plus simple est de dire que tous les dix ans, on devra rajouter une année à l'âge légal de départ à la retraite."

Une mesure qui ferait grincer des dents et serait dure à piloter. Ce qui l'a amené à glisser un petit commentaire énigmatique. "Ce que je ferais aujourd'hui, j'en sais rien. Ma faiblesse, c'est que si je monte dans la voiture, c'est pour la conduire. Vous me proposez de prendre la place du mort ? C'est non". 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.