Nicolas Hulot : un ministre qui ne sait pas se faire entendre pour 55% des Français

Nicolas Hulot : un ministre qui ne sait pas se faire entendre pour 55% des Français

Nicolas Hulot s'exprime à l'Assemblée nationale lors des questions au gouvernement le 25 octobre 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 27 octobre 2017 à 09h27

Les Français souhaitent pour 81% d'entre eux une interdiction du glyphosate, cet herbicide probablement cancérigène, selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). D'après ce sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro publié jeudi 26 octobre, une grande majorité de Français estiment que ce produit utilisé par les agriculteurs est "potentiellement dangereux pour la santé".

Pourtant, face au report du vote européen pour interdire ou non l'herbicide, Matignon s'est déclaré en faveur d'une prolongation de quatre ans. Objectif : obtenir un consensus.



Le ministre de la transition écologique avait pourtant plaidé pour une prolongation de 3 ans seulement sur RTL lundi 23 octobre. Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture, avait lui plaidé pour une nouvelle échéance de 5 à 7 ans. Edouard Philippe a donc choisi le compromis entre ces deux ministres.



L'AVENIR DE NICOLAS HULOT LIÉ À CELUI DE NOTRE-DAME-DES-LANDES ?

Reste qu'une nouvelle fois, Nicolas Hulot n'a pas été franchement suivi par son gouvernement. Il a déjà donné, en cinq mois, plus d'une fois le sentiment d'avoir du mal à faire prévaloir ses choix et été accusé de "renoncements" par les défenseurs de l'environnement. À tel point que plus d'un Français sur deux (55%) estime d'ailleurs qu'il ne pèse pas "fortement" dans les décisions du gouvernement concernant l'environnement, selon ce même sondage.
Seuls les "marcheurs" sauvent l'action du ministre. 73% d'entre eux estiment que Nicolas Hulot pèse "fortement" dans l'action du gouvernement. Si 53% des sympathisants écologistes jugent que l'ancien animateur agit, 57% des sympathisants de gauche, 63% des sympathisants de droite et 69% des sympathisants FN estiment que Nicolas Hulot "ne fait rien".

La décision de contruire ou non l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est confirmée sera un événement clé pour l'avenir de Nicolas Hulot au sein du gouvernement. 49% des Français estiment en effet qu'il devra quitter ses fonctions si le projet d'aéroport est reconduit alors qu'il y est fermement opposé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
640 commentaires - Nicolas Hulot : un ministre qui ne sait pas se faire entendre pour 55% des Français
  • Tenez bon Monsieur Hulot....
    - Les Français sont des ânes, ils préfèrent la com bien ficelée des politiques qui leurs promettent la Lune pour les endormir et attendent que l'opinion soit passé à autre chose pour retourner leur veste.
    - Tout les écolos qui se sont succédés au pouvoir avec des positions dogmatiques et extrémistes n'ont pas fait avancer d'un iota l'écologie...
    Tenez bon, continuez à défendre des positions progressistes et réalisables, et si vous vous battez bien vous ferez avancer plus que tout autre l'écologie dans ce pays

  • Dans l'absolu les 81% de français contre le glyphosate et parmi ceux ci ceux qui souhaitent l'interdiction immédiate de ce produit en France ont dans l'absolu raison....
    Mais ils ont tort dans la réalité.... ces 81% sont ils prêt à payer beaucoup plus cher, mais vraiment plus cher leurs courses hebdomadaires?
    La réponse est bien entendu non, que se passera t il si on interdit en France le Glyphosate? Eh bien il y aura des importations massives des autres pays européens qui l'utiliserons et auront des coûts de production moindre...
    Résultat on bouffera toujours autant de glyphosate sur nos légumes, et les agriculteurs français qui ne se seront pas suicidés sombreront dans une misère encore plus noire que celle où ils sont déjà....
    La seule solution est de négotier le plus serré possible avec nos amis européens, ce que fait Hulot, et là je lui tire mon chapeau...!

  • Il ne verra pas le 1er janvier 2018 au sein de ce gouvernement.

  • Pauvre Nicolas Hulot, je ressens sa colère , et je le plains. mais ce gouvernement ne vois pas le désastre qui est là et c'est grave. On pense à l'argent en premier mais pas à la santé des gens. Lui y est pour rien il est petit devant ce nouveau Gouvernement Macron. Les cancers il va y en avoir . Il faut retire le glyphosate, et pour le reste il faudrait avoir des plaine immenses de centrales de miroirs pour garder l'électricité, comme on le fait dans beaucoup de pays; mexique, afrique argentine etc... Mais ce n'est pas en France que l'on peut poser tous ces miroirs pour faire vivre des villes entières. Nous sommes trop petits et pas assez de soleil

  • HULOT, étant l'un des leaders des écolos qui ramassent difficilement quelques petits pourcents aux grandes élections nationales, il est normal qu'il n'obtienne pas la majorité des suffrages pour les diverses propositions qu'il présente.