Nicolas Hulot : "Être ministre sera ma seule expérience politique"

Nicolas Hulot : "Être ministre sera ma seule expérience politique"

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, le 30 janvier 2018.

Orange avec AFP, publié le jeudi 08 février 2018 à 08h40

Nicolas Hulot a répété mercredi soir qu'il n'avait "pas l'intention de démissionner" mais que son poste de ministre de la Transition écologique et solidaire serait pour lui sa "dernière expérience publique".

Nicolas Hulot (62 ans) a répondu aux questions des écoliers dans l'émission "Au tableau!". Le ministre a été longuement questionné sur son engagement écologique, sa carrière d'animateur, sa vie de famille, mais également sur sur sa vie politique.

"Est-ce que c'est vrai que vous allez bientôt démissionner ?", a questionné l'un des élèves. "Non, je n'ai pas l'intention de démissionner (...) C'est une petite rumeur parce qu'un jour j'ai dit : 'Je reste au gouvernement tant que je me sens utile'. Cela ne veut pas dire que je vais démissionner..."

"J'ai tout essayé sauf d'être dans un gouvernement"

Sera-t-il candidat un jour à l'élection présidentielle ? "Non, ça va, ça j'ai soupé !", a-t-il répondu. "Je suis ministre de la Transition écologique et solidaire et ça sera la seule et la dernière expérience politique que je ferai", a-t-il répondu expliquant que la primaire écologiste de 2011 "n'est pas le meilleur souvenir de ma vie" mais que ce "combat assez méchant" l'a "endurci".



Comment s'entend-il avec ses collègues au gouvernement ? "Il n'y a aucune jalousie", assure-t-il. "Dans ce gouvernement globalement on s'entend super bien. On sent qu'on a une telle responsabilité qu'on a intérêt à se soutenir les uns et les autres". Est-il de droite ou gauche ? "J'ai plutôt une sensibilité de gauche mais je n'ai pas de rejet au prétexte que quelqu'un a une sensibilité de droite", a-t-il expliqué. "J'espère être un humaniste. Pour moi ce qui prime c'est l'être humain. Quand j'ai une décision à prendre la chose qui prime c'est de savoir s'il y a de la souffrance humaine derrière. L'écologie est au-dessus de la droite et de la gauche".



Pourquoi a-t-il accepté d'entrer au gouvernement ? "On ne peut pas toujours dire non", a répondu Nicolas Hulot. "Je suis convaincu que la protection de la planète, de la nature et des hommes et femmes est le sujet le plus important du XXIe siècle. Ça fait 30 ans que je me bats pour cela, j'ai tout essayé sauf d'être dans un gouvernement". Et d'ajouter : "Comme j'ai 62 ans, on ne va pas me le proposer éternellement... Au moins j'aurais essayé toutes les possibilités pour faire bouger les États, les hommes..."

Emmanuel Macron l'a convaincu en lui disant que "l'Écologie est un sujet que je connais mal, c'est pour ça que j'ai besoin de toi". "Si je viens, il faut qu'on fasse des choses très utiles pour la planète", lui a-t-il répondu.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
32 commentaires - Nicolas Hulot : "Être ministre sera ma seule expérience politique"
  • avec l'affaire du harcèlement sexuel, Macron va t'écourter ta vie de ministre, et c'est temps mieux.

  • Et c'est pas plus mal!
    Bon vent, on ne le regrettera pas.
    De toute façon il n'a servit à rien sinon à faire mousser son patron.
    Quel pigeon, il en avale des couleuvres, d'ailleurs l’espèce doit être en voie de disparition!

  • L'objectif est atteint , faits avérés ou pas , en l'occurrence il semble qu'il n'y ai rien à dire , les réseaux s'affolent et accusent.
    Nous vivons une drôle de période!

  • avant de faire la morale aux enfants , il faut se regarder dans la glace! rumeurs sans doute mais s'il y a rumeur , il y a quelques choses?....

  • HULOT vire tu est un ecolo qui est sale honte a toi