Nice : une jeune-fille non-vaccinée décède de la rougeole

Nice : une jeune-fille non-vaccinée décède de la rougeole

35 personnes sont mortes de la maladie, en Europe, ces 12 derniers mois (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 28 juillet 2017 à 12h21

La jeune fille 16 ans a succombé des suites d'une rougeole aiguë, une forme très rare de la maladie, à l'hôpital Nord de Marseille (AP-HM).

Mercredi 26 juillet, la ministre de la Santé, Agnès Buzin, avait évoqué la mort d'une adolescente qui avait contracté la rougeole.

On en sait plus aujourd'hui sur cette jeune fille de 16 ans, décédée le 27 juin dernier, à l'hôpital Nord de Marseille.

D'abord hospitalisée au CHU de Nice, elle avait été transférée le 6 juin parce qu'elle souffrait de détresse respiratoire sévère, elle a ensuite été admise en réanimation. "Sept jours plus tard, les analyses ont indiqué qu'il s'agissait d'un cas de rougeole. Son état de santé s'est ensuite dégradé et la patiente est morte le 27 juin', rapporte l'Express.

UNE RÉSURGENCE DE LA ROUGEOLE

"Il s'agit d'une forme très rare de rougeole", selon l'Agence régionale de santé PACA, interrogée par le Quotidien du médecin. La jeune fille, qui appartenait à une communauté de gens du voyage, n'avait pas été vaccinée. Elle ne souffrait pas d'autre complication que celle due à la rougeole.

La rougeole est une infection virale très contagieuse, "qui touche aussi bien les enfants en bas âge que les adolescents et les jeunes adultes", souligne le site Info rougeole. Les complications que cette maladie entraîne peuvent être très graves : pneumonies, surdité, encéphalite...

Ce décès intervient dans un contexte inquiétant de résurgence de la maladie. L'OMS a ainsi annoncé, mi-juillet, que 35 personnes en sont mortes en Europe ces 12 derniers mois. Pour éliminer cette infection virale, 95 % de la population devrait être vaccinée.

Mais la France est loin du compte : en 2015, seuls 90,5 % des enfants de 2 ans avaient reçu la première dose de vaccin mais seulement 78,8 % la seconde, qui doit être administrée avant 18 mois.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
258 commentaires - Nice : une jeune-fille non-vaccinée décède de la rougeole
  • A Nice , beaucoup d ' immigrés transitent........

  • Je souhaiterais être également informée du nombre des malades de la rougeole qui ont guéri.merci

  • La variole est maintenant totalement éradiquée grâce à la vaccination. Avant elle avait fait des millions de morts.
    Tout acte médical demeure dangereux : opération de l’appendicite, extraction dentaire, jusqu'à la simple prise d'aspirine ! Tout serait bien si on pouvait s'en passer, en laissant faire la nature... si la nature était inoffensive. Mais la nature est hostile, et toute l'histoire de l'humanité a été marquée par la lutte de l'homme pour se protéger de la nature.
    C'est donc une question de statistique des risques : risques de la vaccination par rapport aux risques des épidémies. Mourir à cause d'une vaccination c'est horrible, mais mourir avec des millions d'autres humains lors d'une épidémie est non seulement aussi horrible, mais les personnes qui sont vecteurs de l'épidémie car ils ont refusés de se faire vaccinés sont alors responsables des millions de morts causés par l'épidémie.
    Si un enfant meurt par sa vaccination, c'est désolant, tout aussi désolant que s'il a été écrasé par une voiture. Mais s'il meurt parce que ses parents ne l'ont pas vacciné, alors ce sont les parents qui sont responsables et coupables de meurtre.

    Parce que inoculer un produit délétère à un bébé çe n'est pas meurtrier?

  • De nombreux enfants sont à la charge de la sécurité sociale à vie , c'est à dire à notre charge à cause de leur coupable parent . Tous parents refusant la vaccination devraient en assumer la responsabilité et ne pas être pris en charge par la société !! Ils faut-être courageux jusqu'au bout !!!

  • On compatis bien sur !• I Mais on ne saurait oublier que La vaccination a permis d'éradiquer la variole (qui « grêlait » le visage), la diphtérie, la tuberculose, le tétanos, la poliomyélite, de vaincre la rage etc. autant de maladies potentiellement mortelles dont on pouvait, certes, survivre, mais au prix de souffrances sévères etc. On ne peut pas être hostile à la vaccination quand on a eu des proches contraints de faire des séjour en sanatorium après l’ablation d’un poumon Quand on a vu une personne avec une jambe atrophié par la polio ,une autre avec la gorge blanche à s'étouffer à cause de la diphtérie ,Quand on a failli mourir de la rougeole le vaccin approprié n’existant pas il n'y a pas si longtemps Quand un camarade de collège a commencé à mourir sous vos yeux, à l’infirmerie lors d’une épidémie de grippe asiatique A cette époque il n’y avait pas non plus de vaccin contre la grippe Pour conclure je précise que je n'ai aucune action dans un laboratoire ou ailleurs !