"Ne les signez pas aujourd'hui" : Emmanuel Macron appelle les entreprises à ne pas accepter de renégocier les contrats d'électricité

"Ne les signez pas aujourd'hui" : Emmanuel Macron appelle les entreprises à ne pas accepter de renégocier les contrats d'électricité
Emmanuel Macron à Saint-Nazaire, le 22 septembre 2022.

publié le jeudi 22 septembre 2022 à 12h57

"Pas d'emballement, pas d'inquiétude", a demandé Emmanuel Macron, qui a évoqué des discussions pour "renégocier les prix du gaz et de l'électricité".

Emmanuel Macron a appelé jeudi 22 septembre les entreprises et les collectivités à ne pas signer de contrat de fourniture d'électricité "à des prix fous", dans un contexte de crise énergétique.

"Je le dis très clairement à nos compatriotes. En ce moment, quand vous êtes une petite entreprise, une collectivité locale, un bailleur social, on vous propose des prix de l'électricité pour renégocier vos contrats, à des prix fous. Ne les signez pas aujourd'hui !", a déclaré le président, en marge de son déplacement à New York pour l'assemblée générale de l'ONU.


Le chef de l'État appelle à temporiser pour laisser le temps au discussions en cours de porter leurs fruits. "Nous sommes en train de renégocier les prix du gaz et de l'électricité, de refaire fonctionner nos marchés du gaz et de l'électricité, a-t-il expliqué. Dans les prochaines semaines, on va veiller collectivement à retrouver des prix plus raisonnables et donner de la visibilité sur les prix du gaz et de l'électricité pour que tout ça soit soutenable." "Donc, pas d'emballement, pas d'inquiétude", a-t-il tranché.

Emmanuel Macron a, une fois de plus, appelé les Français, les entreprises et les collectivités à faire des "des efforts justes et justement répartis, raisonnables" pour la sobriété énergétique. "Nous pouvons passer l'hiver si chacun joue son rôle et sans rationnement, ce qui est la stratégie de sobriété que nous avons et qu'a détaillée le gouvernement", a-t-il expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.