Naufrage du "Grande America": Jadot (EELV) critique le "laxisme autour du transport maritime"

Naufrage du "Grande America": Jadot (EELV) critique le "laxisme autour du transport maritime"
Yannick Jadot, tête de liste EELV aux Européennes, le 30 mars 2017 à Paris

AFP, publié le jeudi 14 mars 2019 à 09h24

Yannick Jadot, tête de liste EELV pour les européennes, a critiqué jeudi "le laxisme qu'il y a souvent autour du transport maritime", après le naufrage du navire italien "Grande America" qui pourrait entraîner une marée noire sur les côtes françaises.

"C'est dramatique le laxisme qu'il y a souvent autour du transport maritime", a déclaré Yannick Jadot sur France 2, tout en soulignant que cette éventuelle marée noire serait "dramatique pour les côtes françaises, c'est pas la première fois, ça se renouvelle régulièrement".

"L'organisme maritime international est trusté par tous les pavillons de complaisance qui essayent en permanence de lutter à la baisse contre toutes les règles à la fois sociales, de sécurité, d'environnement", a déploré l'écologiste. "C'est dans ce cadre-là qu'on n'arrive pas à taxer le fioul lourd".

Mais selon M. Jadot, l'Europe doit se saisir de ce phénomène: "À partir du moment où un navire arrive sur un port européen, il faut absolument renforcer tous les contrôles et il faut des personnes pour respecter ces règles".

"Dans les ports européens, pour ne pas se poser trop de problèmes, on n'exige rien, on préfère qu'un bateau soit à la mer plutôt que fixé à un port", a-t-il ajouté. 

"Je ne sais pas de quel laxisme M. Jadot parle. Nous avons une action qui est extrêmement déterminée pour la sécurité maritime", a répondu le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy, interrogé sur Public Sénat.

Il a notamment cité la création de routes maritimes "surveillées de façon très stricte" et d'une Agence européenne pour la sécurité maritime. En Europe "à partir du moment où on vient (...) dans un grand port européen, il y a des contrôles", a-t-il encore défendu.

L'Europe est par ailleurs en train "d'imposer au transport maritime international, en tout cas tous les navires qui viendront dans les ports européens, de changer de motorisation pour ne plus utiliser ce fioul lourd" mais du gaz naturel liquéfié, a rappelé M. Rugy.

M. Jadot "qui est parlementaire européen, il pourrait s'en féliciter et il pourrait dire +voila nous progressons+. Mais évidemment tout ne se règle pas en un jour", a encore répliqué le ministre.

Une nappe d'hydrocarbures se dirige vers les côtes françaises après le naufrage du navire italien "Grande America", qui a sombré au large de La Rochelle avec des matières dangereuses et 2.200 tonnes de fioul lourd dans ses soutes, ont annoncé les autorités.

Le "Grande America", navire hybride entre un roulier et un porte-conteneurs, d'une longueur de 214 mètres, venait de Hambourg (Allemagne) et devait se rendre à Casablanca (Maroc) quand il a été touché par un incendie dimanche soir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.