Najat Vallaud-Belkacem dézingue Emmanuel Macron

Najat Vallaud-Belkacem dézingue Emmanuel Macron

6Medias, publié le lundi 19 juin 2017 à 21h04

Battue au second tour des législatives à Villeurbanne, Najat Vallaud-Belkacem s'en est pris ce lundi à son ancien collègue, Emmanuel Macron. Dans une interview accordée au média Brut, l'ancienne ministre a dénoncé l'attitude du chef de l'État lorsqu'il était encore à Bercy.

"J'ai vu assez rapidement qu'il n'y avait pas de jeu collectif de la part d'Emmanuel Macron au sein de son gouvernement", confie-t-elle à Brut.



Avant de s'expliquer : "Dans les quinze jours qui suivent sa nomination au ministère, son premier geste, c'est d'aller se faire applaudir à tout rompre aux universités d'été du Medef en expliquant que les 35 heures, c'était n'importe quoi, qu'il fallait les détricoter, et que la gauche, longtemps, s'était trompée en pensant que l'on pouvait avoir de la croissance sans travailler... Moi qui suis de gauche, je n'ai jamais pensé que l'on pouvait avoir de la croissance sans travailler. J'ai trouvé ça extrêmement injurieux et blessant. Et j'ai vite compris qu'en fait, il chercherait à se faire passer pour plus moderne sur notre dos, à nous faire passer pour des archaïques", dénonce-t-elle.

Pour Najat-Vallaud Belkacem, le comportement qu'a eu Emmanuel Macron était tout sauf loyal. L'heure ne semble donc pas à l'apaisement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
788 commentaires - Najat Vallaud-Belkacem dézingue Emmanuel Macron
  • Macron n'est pas mieux que son père spirituel Hollande il se prend pour un potentat. Notre président par dépit sera de plus autocrate il veut gouverner par décret pour favoriser une fois de plus ses copains du Medef et de la Haute finance. Il ne faut pas qu'il oublie que 90% des français ne cautionnent pas sa politique ni ceux es autres partis. 65% ne ce sont pas rendus aux urnes au second tour des élections législatives. Les politiciens ne sont pas ou plus représentatifs du peupleMacron n'est pas mieux que son père spirituel Hollande il se prend pour un potentat. Notre président par dépit sera de plus autocrate il veut gouverner par décret pour favoriser une fois de plus ses copains du Medef et de la Haute finance. Il ne faut pas qu'il oublie que 90% des français ne cautionnent pas sa politique ni ceux es autres partis. 65% ne ce sont pas rendus aux urnes au second tour des élections législatives. Les politiciens ne sont pas ou plus représentatifs du peuple

  • avatar
    asphodel  (privé) -

    même Hollande ne peu plus rien pour Najat, il a oublié de la nomer au conseil économique et social
    Les électeurs n'on manifestement pas apprécié sa façon de discrediter à bon compte son adversiaire sachant qu'il était le favori des élections.
    Il y a 500.000 élus public en France il y en a bien un qui va lui trouver un steack !

  • Ce n'est pas possible d'être au gouvernement quand on ne sert à rien. Alors dehors Madame Belkacem.

  • La politique est une grande roue, sous laquelle chacun de ses acteurs peut terminer. Pour elle c'est fait !!!

  • Elle a été collègue et elle ne l'aimait pas Il m'a semblé quelle voulait se rapprocher d'"en marche" mais que cela n'a pas "marché" Alors maintenant elle dit du mal de lui ce n'est pas crédible