Municipales : Collomb va recevoir l'investiture pour la métropole de Lyon, Kimelfeld prêt à faire dissidence

Municipales : Collomb va recevoir l'investiture pour la métropole de Lyon, Kimelfeld prêt à faire dissidence
Gérard Collomb et David Kimelfeld à Villeurbanne, le 8 juillet 2019.

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 10 octobre 2019 à 10h56

Gérard Collomb avait abandonné la présidence de la métropole pour rejoindre le gouvernement en 2017.

Gérard Collomb va recevoir l'investiture LREM pour une candidature à la présidence de la métropole de Lyon, rapportent plusieurs médias jeudi 10 octobre. L'actuel président de la métropole, David Kimelfeld, est prêt à maintenir une candidature dissidente.


Ce dernier avait annoncé la semaine dernière qu'il maintiendrait sa candidature même s'il n'obtenait pas l'investiture du parti présidentiel.

Et selon franceinfo, Emmanuel Macron n'a pas apprécié cette sortie. En conséquence, d'après une responsable LREM, la majorité va soutenir l'ancien ministre de l'Intérieur et actuel maire de Lyon pour la métropole. La députée Anne Brugnera, ex-adjointe à l'éducation à la mairie de Lyon, est en bonne place pour obtenir, de son côté, l'investiture pour la ville de Lyon. Cette décision devrait être officialisée d'ici la fin du mois, avancent Les Échos.

David Kimelfeld "s'est mis de lui-même en dehors du jeu" avec ses sorties sur une éventuelle candidature dissidente, a confié au quotidien économique un proche d'Emmanuel Macron.


Gérard Collomb brigue en 2020 la présidence de la métropole de Lyon, qu'il avait laissée à David Kimelfeld en partant au gouvernement au printemps 2017. À son retour à l'automne 2018, le premier était redevenu maire sans reprendre la tête de l'agglomération et le second est devenu, depuis, son rival pour le scrutin de mars. David Kimelfeld a demandé officiellement l'investiture LREM, contrairement à Gérard Collomb.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.