Municipales : Cédric Villani n'est "plus adhérent" de LREM, Benjamin Griveaux lui laisse la "porte ouverte"

Municipales : Cédric Villani n'est "plus adhérent" de LREM, Benjamin Griveaux lui laisse la "porte ouverte"
Benjamin Griveaux et Cédric Villani (photomontage)

, publié le lundi 27 janvier 2020 à 09h30

Le mathématicien, a refusé de "se rapprocher" du candidat investi par le parti présidentiel pour Paris, faisant valoir son "engagement pour la ville qui l'a fait". 

Les injonctions d'Emmanuel Macron n'y auront rien changé : Cédric Villani a maintenu sa candidature pour la mairie de Paris, malgré les appels du président de la République à rallier la liste de Benjamin Griveaux, chef de file de la majorité pour le scrutin à la capitale. En conséquence, le patron de LREM, Stanislas Guerini, a annoncé lundi 27 janvier qu'il demanderait au bureau exécutif du parti présidentiel "d'acter" le départ du député de l'Essonne.


Selon le délégué général des "marcheurs", Cédric Villani "a indiqué sa rupture avec le président de la République et qu'il quittait la République en marche". "Je crois que les propos sont clairs, et donc moi, je demanderai mercredi soir à mon bureau exécutif d'acter le fait que Cédric Villani n'est plus adhérent de la République en marche".

S'il devrait donc bientôt marcher seul, Cédric Villani n'est toutefois pas oublié par Benjamin Griveaux, qui lui a adressé un nouvel appel du pied, à l'antenne de RMC-BFMTV. "S'il change d'avis ma porte reste ouverte", a commenté l'ancien porte-parole du gouvernement au sujet de son concurrent pour la mairie de Paris, crédité de 10% des voix selon une étude publiée dimanche 26 janvier. Benjamin Griveaux occupe quant à lui la troisième place de ce sondage (16%), derrière le duo Anne Hidalgo - Rachida Dati.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.