Municipales : Agnès Buzyn veut un "plan Marshall" pour les commerces de Paris

Municipales : Agnès Buzyn veut un "plan Marshall" pour les commerces de Paris
Agnès Buzyn, en mars 2020

, publié le lundi 08 juin 2020 à 12h35

La candidate à la mairie de Paris a martelé sa volonté d'élargir les heures d'ouverture des magasins, avançant des raisons à la fois économiques et sociales.

Après deux mois de paralysie, l'économie française a entamé sa reprise, évaluée à 80% de ses capacités selon la ministre Muriel Pénicaud. A Paris, le thème du soutien aux commerces a été repris par la candidate de la majorité aux municipales Agnès Buzyn, qui souhaite libérer les horaires d'ouverture dans le cadre d'un "plan Marshall pour les commerces".


"Il faut permettre à tous les commerçants de récupérer du chiffre d'affaires, de pouvoir travailler plus tard le soir et le dimanche", a déclaré l'ancienne ministre à l'antenne de RTL, lundi 8 juin. "Ca permet aux gens plus de distanciation sociale dans la journée, ça permet aussi de décaler les horaires d'arrivée dans les transports en commun pour tous ceux qui travaillent dans les commerces", a t-elle poursuivi, ajoutant que la mesure "permettra à notre jeunesse qui est en très grande difficulté pour entrer sur le marché de l'emploi de trouver du travail le soir".

Dans le cadre de ce "plan Marshall pour le commerce" qu'elle appelle de ses voeux, Agnès Buzyn souhaite expérimenter la "liberté pour les horaires d'ouverture des commerçants", pour une période d'un an.

Côté gouvernement, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a décidé le report des soldes d'été, qui devaient à l'origine commencer le 24 juin, et qui "débuteront le 15 juillet" pour une durée de quatre semaines".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.