Municipales à Paris : Marcel Campion et Jean-Marie Bigard réclament une élection au suffrage direct

Municipales à Paris : Marcel Campion et Jean-Marie Bigard réclament une élection au suffrage direct
Marcel Campion estime que la loi "PLM" (Paris, Lyon, Marseille) ne se "justifie plus" (illustration)

Orange avec AFP-Services, publié le vendredi 08 novembre 2019 à 15h20

Le "roi des forains" a indiqué avoir adressé une demande à Emmanuel Macron pour changer le mode de scrutin dans la capitale, qu'il juge dépassé. Candidat déclaré, il est actuellement crédité d'1% des intentions de vote.

A quatre mois des élections municipales, le candidat à la mairie de Paris Marcel Campion bat le pavé pour son mouvement "Libérons Paris".

Le forain a notamment reçu le soutien remarqué de Jean-Marie Bigard, qui selon les dires du "roi des forains" joue un rôle particulier dans sa campagne. Dans une interview au Parisien en date de jeudi 7 novembre, Marcel Campion indique ainsi que l'humoriste porte une pétition réclamant le changement du mode de scrutin à Paris.

"Il est le porteur d'une pétition qui demande au président de la République que les Parisiens puissent voter au suffrage universel direct pour leur maire", a t-il affirmé au quotidien. Dans le système électoral actuel, Paris, Marseille et Lyon font l'objet d'un régime particulier dans lequel l'élection se fait par secteur électoral. Le maire n'est ainsi pas choisi directement par les électeurs, mais par les conseillers élus dans les arrondissements.

"Je suis le seul à avoir fait la demande au président de la République pour que ça change", fait ainsi valoir Marcel Campion, estimant sur BFM Paris que "la loi PLM (Paris, Lyon, Marseille, ndlr) ne se justifie plus".


Jean-Marie Bigard figurera sur la liste de Marcel Campion, en tant que suppléant de la tête de liste dans le 6e arrondissement de Paris, l'écrivaine Sylvie Bourgeois. Le forain avait annoncé en octobre 2018 sa candidature. Ses têtes de listes sont "uniquement issus de la société civile. Il n'y a pas de politique. On trouve des entrepreneurs, des artisans, des écrivains", avait-il précisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.