Municipales à Paris : déjà des tensions chez LREM

Municipales à Paris : déjà des tensions chez LREM©Wochit

, publié le lundi 03 juin 2019 à 22h05

La course pour les élections municipales à Paris a déjà débuté du côté de La République En Marche.

Selon le Figaro, le candidat final devra être choisi entre la troisième semaine de juin et la première de juillet. Un choix qui crée déjà des tensions dans le parti.

Cédric Villani, candidat déclaré à l'investiture LREM aux municipales de Paris, le regrette.


Le mathématicien déplore de voir cette campagne prendre fin dans « un délai aussi court. » Il réclame un report. Au micro de RTL, il a estimé nécessaire d'installer en amont « une base programmatique avant de choisir le candidat. » Un mécontentement qui n'est pas isolé. Eux aussi candidats, Mounir Mahjoubi et Hugues Renson partagent cet avis.

Quatrième candidat, Benjamin Griveaux s'oppose à eux. Selon Le Parisien, il pousse pour une décision « avant l'été ». Il rappelle que les municipales restent « une bataille difficile. On ne la prépare pas quelques semaines avant la fin de l'année. » Malgré cette polémique, Griveaux assure que « chaque candidat a pris l'engagement de soutenir celui ou celle qui sera investi. »
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.