Municipales 2020 : Perpignan dans le viseur du FN ?

Municipales 2020 : Perpignan dans le viseur du FN ?
Marine Le Pen et Louis Aliot, qui pourrait être candidat aux municipales à Perpignan en 2020, le 20 février 2018 à l'Assemblée.

Orange avec AFP, publié le mercredi 25 avril 2018 à 10h58

Le parti de Marine Le Pen est convaincu de pouvoir gagner la préfecture des Pyrénées-Orientales, rapporte RTL mercredi 25 avril. Le député Louis Aliot serait reparti en campagne.

À deux ans des élections municipales, les préparatifs vont déjà bon train.

À Paris, la maire socialiste Anne Hidalgo ne fait pas mystère de sa volonté de briguer un second mandat, tandis qu'à Marseille l'hypothèse des candidatures du leader de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon et du délégué général de La République en Marche (LREM) Christophe Castaner persiste.

Selon RTL, le Front national mise quant à lui beaucoup sur Perpignan. "Il en a fait sa tête de gondole", assure même la station. Remporter la préfecture des Pyrénées-Orientales, qui compte pas moins de 120.000 habitants, serait "un coup énorme" pour le parti de Marine Le Pen.

ALIOT CANDIDAT ?

Pour s'imposer, il faudra néanmoins convaincre "la multitude de communautés : les gitans, les Pieds-noirs, les Harkis, les Portugais, les Espagnols...", relève RTL. Une mission que s'est fixée Louis Aliot, député de la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales et conseiller municipal de la ville.



Selon la radio, le compagnon de Marine Le Pen est reparti en campagne sur le terrain et passe son temps dans le Sud.

Depuis les élections municipales de 2014, le FN gère 14 villes dont Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Fréjus (Var) le septième secteur de Marseille ou encore Beaucaire (Gard).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.