Municipales 2020 : Laurent Wauquiez a déjà fixé les règles pour Les Républicains

Municipales 2020 : Laurent Wauquiez a déjà fixé les règles pour Les Républicains
Laurent Wauquiez lors d'un rassemblement LR sur l'immigration, au siège des Républicains, le 18 avril 2018.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 20 mai 2018 à 18h45

Selon le JDD, le président des Républicains a d'ores et déjà fixé les règles de son parti pour les élections municipales de 2020.

Il reste deux ans avant les municipales, mais pour Laurent Wauquiez, le patron des Républicains, la stratégie est déjà actée. Dans sa rubrique "Indiscrétions", Le Journal du Dimanche explique le président des LR et de la région Auvergne-Rhône-Alpes a commencé à fixer les règles pour son parti.




"On aura des candidats LR partout, mais on se mêlera pas de la composition des listes", a lancé le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes devant l'équipe dirigeante des Républicains. "Sous-entendu : la direction du parti fermera les yeux si les candidats investis souhaitent mettre des Marcheurs sur leur liste", détaille Le Journal du Dimanche. "Vous ne regardez pas au bon endroit. Le vrai problème pour nous, ce n'est pas une tentation FN chez nos élus. C'est la tentation En marche", a prévenu un cadre dirigeant de LR à nos confrères.

"J'ai récupéré une famille politique en ruines, qui a écoeuré les Français"
Dans L'Émission politique sur France 2, jeudi 17 mai, Laurent Wauquiez expliquait :"J'ai récupéré une famille politique en ruines, qui a écoeuré les Français. Ça fait cinq mois que je m'en occupe. C'est une tâche ardue". Vous parliez de foot : il y a un côté remontada qu'il faut écrire. Et c'est bien ce que je suis déterminé à faire. Ça prend du temps."


"On passe à côté de l'essentiel" avec Emmanuel Macron, "qui parle de start-up nation, qui parle des premiers de cordée, de ceux qui réussissent et de ceux qui ne sont rien, qui explique que l'immigration est une chance pour la France, mais qui n'a pas de discours de fermeté sur la laïcité", avait pourtant expliqué le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes sur le plateau de Léa Salamé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.