Municipales 2020 : à Paris, la droite se cherche

Municipales 2020 : à Paris, la droite  se cherche

Pierre-Yves Bournazel, élu dans le XVIIème arrondissement, se verrait bien jouer le trait d'union entre la droite parisienne et les troupes LREM.

A lire aussi

leparisien.fr, publié le dimanche 25 mars 2018 à 20h50

Toujours traumatisés par les fiascos de la présidentielle et des législatives, les élus LR avancent à tâtons dans la capitale. Avec une question : faut-il s'allier ou non à LREM ?

Alliance ou pas alliance avec La République en marche ? C'est la question qui taraude et divise les élus LR parisiens. «Il est beaucoup trop tôt pour penser à ça. Les municipales à Paris, c'est vingt élections dans vingt arrondissements. Nous avons neuf mairies d'arrondissements sur vingt, quand LREM reste minoritaire», fait valoir un maire LR. «Certains élus ont déjà pris discrètement des contacts avec LREM», note cependant un élu du XVe.

Pas question d'un nouveau parachutage«Le temps des combinazione n'est pas venu», rejette Florence Berthout, maire du Ve arrondissement et patronne du groupe LR au Conseil de Paris. Et celui des candidatures, non plus. Berthout n'est pas candidate. L'hypothèse Valérie Pécresse ? Elle a été démentie par l'intéressée elle-même. Quant à Rachida Dati, peu de conseillers parisiens y croient. « Elle dit qu'elle rêve de Paris pour faire parler d'elle c'est tout », soupire un conseiller. « Elle est quand même revenue à des réunions », note cependant un autre. Pas question, en tout cas, d'un nouveau parachutage. « On a déjà donné ! », lâche un élu, tandis que Nathalie Kosciusko-Morizet, partie du groupe LR, a annoncé son prochain envol pour New York.

LIRE AUSSI >Anne Hidalgo lancée dans la bataille de Paris

Dans ce grand brouillard, l'élu du XVIIIe Pierre-Yves Bournazel, ex-LR, passé au mouvement Agir et proche du Premier ministre Edouard Philippe, travaille ses réseaux et se verrait bien jouer - pourquoi pas - le trait d'union entre la droite parisienne et les troupes LREM.

Notre dossier spécial municipales 2020 à Paris >Les électeurs d'Hidalgo en quête de boussole

>Quelle est la stratégie Macron pour Paris ?

>L'hypothèse Ségolène Royal

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Municipales 2020 : à Paris, la droite se cherche
  • avatar
    minnie-moocher  (privé) -

    La droite parisienne est inexistante. Beaucoup de vieux politicards y règnent encore et les nouveaux sont bien pâles. Seule figure connue, Rachida Dati qui passe son temps entre le 7ème et le 8ème, quartiers chics de la capitale. C'est pas gagné pour la droite.

  • Offrons-lui un GPS !

  • Vous avez la réponse, tout sauf un lrem, à vous de voir les lr.

    En 2012 ,on entendait dire : tout sauf SARKO ... on en a constaté le résultat 5 années plus tard , et même avant