Mondial 2018 : Hollande n'a pas assisté à la finale pour respecter son appel au boycott

Mondial 2018 : Hollande n'a pas assisté à la finale pour respecter son appel au boycott
L'anciein président de la République, François Hollande, le 18 juin 2018 à Lille.

Orange avec AFP, publié le mardi 17 juillet 2018 à 18h10

Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy ont assisté au sacre des Bleus le dimanche 15 juillet à Moscou. François Hollande, lui, n'était pas du voyage afin de respecter son appel au boycott de la compétition lancée après le l'empoisonnement de l'ex-espion Sergueï Skripal.

Bien que grand amateur de football, François Hollande n'a pas assisté à la finale de la Coupe de monde dimanche au stade Loujniki.

L'ancien président a regardé le match à Paris, après avoir soutenu l'Équipe de France tout au long de la compétition depuis les différentes villes de sa tournée de dédicaces de son livre Les Leçons du pouvoir. Mais il n'a pas souhaité se rendre en Russie. Cela pour des raisons politiques. Selon L'Obs, l'ancien président a en effet tenu à respecter son appel au boycott diplomatique de la Coupe du monde lancé en avril avec une soixantaine d'eurodéputés.



"Nos gouvernements ne devraient pas suivre la voie autoritaire et anti-occidentale du président russe (Vladimir Poutine, ndlr) mais plutôt boycotter la Coupe du monde de la Fifa 2018 en Russie et élever leurs voix en faveur de la protection des droits de l'Homme, des valeurs démocratiques et de la paix", avaient lancé les signataires.



Le Royaume-Uni et l'Islande avaient annoncé qu'ils boycotteraient la compétition. La Première ministre britannique, Theresa May, avait déclaré en mars qu'aucun ministre ou membre de la famille royale britannique ne se rendrait au Mondial après les soupçons d'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, agent double pour les services britanniques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.