"Mon bébé panda" : Benoît Hamon se paie Eric Zemmour

"Mon bébé panda" : Benoît Hamon se paie Eric Zemmour

Benoît Hamon au congrès fondateur de son mouvement Génération•s au Mans, le 2 décembre 2017.

Orange avec AFP, publié le samedi 23 décembre 2017 à 12h45

TWITTER - Le fondateur du mouvement Génération•s a ironisé sur la dernière chronique du polémiste intitulée "Mais qui en veut au mâle blanc, occidental et hétérosexuel?".

Les opinions et prises de position du polémiste Eric Zemmour laissent rarement indifférent. "Mais qui en veut au mâle blanc, occidental et hétérosexuel?", s'interrogeait-il ainsi dans sa dernière chronique, parue le vendredi 22 décembre dans Le Figaro.

Des écrits qui ont fait réagir l'ancien candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon, qui s'est feint d'un tweet ironique et cinglant sur la posture victimaire adoptée par Eric Zemmour, "victime universelle et inoffensive de tous les préjugés et toutes les dominations" :



"Sans attendre, vous savez que vous allez signer une pétition, faire un don et manifester pour sauver cette victime universelle et inoffensive de tous les préjugés et toutes les dominations", a-t-il écrit, avant d'agrémenter son tweet par le hashtag #Zemmourmonbébépanda.

Dans sa chronique, Eric Zemmour fustige "la stratégie délibérée des groupuscules féministes, gays, antiracistes qui sont tous alliés contre leur ennemi commun : le mâle blanc hétérosexuel".

Une croisade qui lui semble chère. Comme le relève L'Obs, une chronique du polémiste datée d'avril 2016 faisait déjà le même "constat" à propos de "l'alliance des féministes avec les mouvements antiracistes". "Cest le mâle blanc hétérosexuel qui est leur ennemi commun", avait-il écrit.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
522 commentaires - "Mon bébé panda" : Benoît Hamon se paie Eric Zemmour
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]