Mineurs isolés : une chronique d'Eric Zemmour provoque un tollé au gouvernement

Mineurs isolés : une chronique d'Eric Zemmour provoque un tollé au gouvernement
Marlène Schiappa, le 25 novembre 2019, à Paris

, publié le jeudi 01 octobre 2020 à 11h30

La ministre chargée de la Citoyenneté Marlène s'est indignée d'un commentaire du polémiste à l'antenne de Cnews, mercredi 30 septembre, qui a estimé que "tous" les mineurs étrangers isolés devaient être renvoyés dans leur pays d'origine. "Encore une sortie abjecte et raciste", fustige pour sa part la ministre Elisabeth Moreno.

"Stupide et incohérent".

Marlène Schiappa s'en est pris à Eric Zemmour suite à une prise de parole de l'écrivain et polémiste, lors d'une chronique consacrée aux mineurs isolés, et diffusée sur Cnews mercredi 30 octobre. Réagissant aux propos de Gérald Darmanin sur la protection des mineurs étrangers isolés, l'auteur du "Suicide français", connu pour ses positions en matière d'immigration a appelé à "renverser la table" en des termes plus que tranchés.


"Il n'y a pas de juste milieu" , a lancé le polémiste avant d'estimer que les jeunes mineurs isolés devaient être tous expulsés. "Tous ! Tous, parce qu'ils n'ont rien à faire ici. Ils sont violeurs, assassins, voleurs, c'est tout ce qu'ils sont! Il faut les renvoyer! a t-il lancé dans une sortie qui a suscité l'indignation de la ministre déléguée à la Citoyenneté.

La ministre chargée de l'égalité femmes/hommes et de l'égalité des chances Elisabeth Moreno s'est élevée contre une sortie "abjecte et raciste" du chroniqueur, demandant l'intervention de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT.


L'association SOS Racisme a également dénoncé la sortie d'Eric Zemmour, indiquant avoir saisi le Comité supérieur de l'audiovisuel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.