Militaires agressés en Isère : l'affaire «se dégonfle»

Militaires agressés en Isère : l'affaire «se dégonfle»

Le colonel Alain Didier, chef d'état-major de la 27 e brigade d'infanterie de montagne, répond à des journalistes le 29 mars 2

Libération, publié le vendredi 30 mars 2018 à 11h59

«Nous ne sommes manifestement pas face à une tentative d'homicide» mais plutôt face «à une affaire tristement banale de violence» : le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, a tenu jeudi après-midi à «ramener à de plus justes proportions» l'affaire de Varces «qui se dégonfle» selon ses mots. Certes, un homme au volant d'une voiture a foncé le matin même en direction d'un groupe de quatre militaires en train de rentrer d'un footing, alors qu'ils étaient sur un trottoir devant la caserne de la 27e brigade d'infanterie de montagne à Varces, près de Grenoble. Selon les militaires concernés, cités par le procureur, l'homme a cependant «mis un coup de volant au dernier moment pour se remettre dans l'axe de la route», sans tenter de monter sur le…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.