Migration : Macron veut "refonder" l'espace Schengen avec "moins d'Etats"

Migration : Macron veut "refonder" l'espace Schengen avec "moins d'Etats"
Emmanuel Macron, à l'Elysée, le 25 avril 2019

Orange avec AFP-Services, publié le vendredi 26 avril 2019 à 08h54

Le chef de l'Etat a raffermi son discours en matière de politique migratoire, estimant qu'aujourd'hui, "les choses ne tiennent pas comme elles devraient".

"Cela ne marche plus". Emmanuel Macron a plaidé pour une refonte de l'espace Schengen et des accords de Dublin, pendant sa conférence de presse organisée à l'Elysée jeudi 25 avril. Le chef de l'Etat estime que la migration est le "deuxième grand combat européen", avec le climat.Il appelle à "rebâtir un patriotisme inclusif". "Nous devons profondément refonder notre politique de développement et notre politique migratoire", a t-il déclaré évoquant une possible refonte de l'espace Schengen, "quitte à ce que ce soit un Schengen avec moins d'Etats".

"L'Europe à laquelle je crois, c'est une Europe avec une ambition de coopération et de développement à l'égard de l'Afrique et ceux qui en ont besoin", mais une "Europe qui tient ses frontières", a t-il plaidé. "Je ne veux plus avoir dans l'espace Schengen des Etats qui vous disent 'j'en suis quand c'est pour la liberté de circulation mais je ne veux pas en être quand il s'agit de répartir la charge'. Je ne veux plus non plus des gens qui ne veulent plus tenir la frontière commune et sont dans le laxisme!", a t-il ajouté.

Dans sa "lettre aux Français", publiée le 13 janvier, Emmanuel Macron avait provoqué une polémique en interrogeant les Français sur des "objectifs annuels" d'immigration, faisant implicitement référence aux "quotas" d'immigration défendus dans la campagne présidentielle de 2017 par François Fillon.



Dans une tribune publiée le 4 mars et adressée aux "citoyens d'Europe", il avait également appelé à "remettre à plat l'espace Schengen".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.