Migrants : le port de Nice n'ouvrira "jamais" aux bateaux, assure Estrosi

Migrants : le port de Nice n'ouvrira "jamais" aux bateaux, assure Estrosi
Christian Estrosi en conférence de presse au Castellet, le 27 juin 2017

, publié le mardi 26 juin 2018 à 10h30

Pour le maire de Nice, "la France n'a pas vocation, toute seule, à régler le problème" des migrants.

Nice aurait-elle du ouvrir ses portes à l'Aquarius, ce bateau de migrants qui a été refoulé par plusieurs pays européens avant d'être accueilli en Espagne ? Pour Christian Estrosi, la réponse est non. "Nice n'est pas Lampedusa", a déclaré l'édile mardi 26 juin sur BFMTV, en référence à la ville du sud de l'Italie devenue un point d'entrée dans l'Europe. "Le port de Nice n'ouvrira jamais" pour les bateaux de migrants, a-t-il insisté.





"Nous n'avons plus la capacité d'accueillir des migrants dans n'importe quelles conditions", a insisté l'élu des Alpes-Maritimes, alors que la crise des migrants sera au programme de la rencontre entre Emmanuel Macron et le pape François, ce mardi.



Après l'Aquarius au début du mois, un autre navire humanitaire, le Lifeline, est actuellement bloqué en mer avec 234 migrants à bord. "Une solution européenne semble se dessiner", avec un possible "débarquement à Malte", a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.