Meyer Habib traite Clémentine Autain de "petite conne", vif échange à l'Assemblée

Meyer Habib traite Clémentine Autain de "petite conne", vif échange à l'Assemblée
Clémentine Autain, le 11 février 2020, à Paris

publié le jeudi 20 février 2020 à 15h40

L'ancienne ministre Marie-George Buffet a dénoncé les propos "sexistes et insultants" du député UDI-Agir, qui s'en est pris notamment à sa collègue de La France insoumise Clémentine Autain.

Un vif échange a opposé l'insoumise Clémentine Autain à Meyer Habib (UDI-Agir), après un tweet du député qualifiant de "petites connes" des élues de la gauche de la gauche ayant participé à la chorégraphie à succès "A cause de Macron", lundi soir, aux abords du palais Bourbon.

Le député avait qualifié "d'ignoble" et "pathétique" le rassemblement organisé devant l'Assemblée nationale,  estimant que les élues Esther Benbassa, Clémentine Autain et Elsa Faucillon étaient "indignes de porter l'écharpe". Il avait accompagné son tweet d'un mot-dièse "A Cause des petites connes".

Quelques heures après, dans l'hémicycle, il avait maintenu son expression "à cause des petites connes" dans l'hémicycle, accusant les élues d'"attiser la haine".

Clémentine Autain a répondu à cette attaque, déplorant des propos "sexistes et insultants", plaidant que la contestation peut se faire "dans la joie et la bonne humeur". Elle a été appuyée notamment par Marie-George Buffet (PCF) qui a tancé des "propos vulgaires".


"Vous faites honte à la République par vos propos. Vous n'acceptez pas que des mobilisations existent dans la joie et la bonne humeur, que des femmes se lèvent pour dire ce qu'elles pensent. "Votre comportement donne à voir aussi de votre pensée politique : pas très grande", a t-elle lancé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.