Mélenchon sur Lactalis: "Ca se paye cher de détruire l'Etat"

Mélenchon sur Lactalis: "Ca se paye cher de détruire l'Etat"

Jean-Luc Mélenchon le 6 décembre 2017 à Paris

AFP, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 14h28

"Ca se paye de détruire l'Etat, ça se paye cher", a déclaré le président du groupe La France insoumise à l'Assemblée, Jean-Luc Mélenchon, à propos de l'affaire du lait infantile contaminé aux salmonelles, distribué par le géant agroalimentaire Lactalis.

"Quand vous avez enlevé à un endroit l'intérêt général comme norme, tout le long, il a disparu, plus personne ne s'intéresse à l'intérêt général ni ne se sent concerné par ça", explique M. Mélenchon dans son émission "la Revue de la Semaine" diffusée vendredi sur sa chaîne Youtube. 

Trente-sept bébés ont été atteints de salmonellose en France - dont 18 ont été hospitalisés - après avoir consommé un lait ou un produit d'alimentation infantile Lactalis. 

"Vous avez une décision comptable au point de départ", a-t-il estimé, mimant ceux qui "expliquent comme ça que le pays vit au-dessus de ses moyens" et "qu'il y a trop de fonctionnaires". "Et voilà le résultat", a-t-il ajouté.

Il a cité le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, dont il "ne doute pas qu'il doit être horrifié comme tout le monde". "C'est lui, quand il était ministre d'autre chose dans un autre gouvernement qui a supprimé des centaines de postes de contrôleurs". "Si vous ne contrôlez pas, ne vous étonnez pas qu'il y ait des problèmes", a-t-il assuré, citant l'exemple de la vache folle. 

M. Mélenchon a également fustigé dans cette affaire la "cupidité, l'appât du gain, la volonté par dessus tout d'aligner des petites barres, des millions supplémentaires aux millions qu'on a déjà". 

"La cupidité de ceux qui ont décidé, alors même que déjà (il y avait) une alerte, qu'ils vendraient quand même les produits parce que, après tout, ce n'est pas sûr, on ne peut pas supprimer comme ça un stock simplement parce qu'on pense qu'il y a un problème. Ben si", a-t-il développé. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
96 commentaires - Mélenchon sur Lactalis: "Ca se paye cher de détruire l'Etat"
  • avatar
    gironde  (privé) -

    Le riche "révolutionnaire "... sénateur socialiste il y a plus de 30 ans .
    Ce n'est rien d'autre qu'un marchant de rêves... mais avec notre argent.. Il ferait mieux de profiter de sa retraite et de son patrimoine immobilier et s'il lui reste cinq minutes au lieu de faire des discours vides et outranciers qu'il s'occupe enfin des pauvres ... Car s'il sait prononcer le mot mais après ... Du vent professionnel des années 70..rien d'autre.

  • c'est surtout les paysans locaux qui vont payer l'addition ,parler pour ne rien dire c'est le propre de Mélenchon

  • il n'est pas faux que les gens qui ont le pouvoir n'ont qu'une seule idée et c'est sous prétexte de faire des économies de supprimer des fonctionnaires plutôt par peur d'être trop contrôlés par ceux-ci pour toutes les bavures commises pendant leur séjour doré !

  • Qu'il se taise... Il ne sait que dénoncer, pauvre homme. Heureusement qu'il n'est tenu qu'à ce rôle qui l'occupe.

  • Bravo JLM, la responsabilité de ceux qui ont supprimé les postes de contrôleurs "en même temps" que la production augmentait, doit être dénoncée.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]