"Mélenchon n'a toujours pas accepté sa défaite", s'agace Macron

"Mélenchon n'a toujours pas accepté sa défaite", s'agace Macron

Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron (photomontage).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 17 septembre 2017 à 15h48

INDISCRÉTION. Selon des confidences recueillies par le Journal du Dimanche, les offensives répétées du leader de La France insoumise contre le président rendent ce dernier "combatif".

"Si (Benoît Hamon) avait retiré sa candidature, il serait aujourd'hui Premier ministre et moi président de la République", a expliqué cette semaine Jean-Luc Mélenchon dans les colonnes de La Provence. Arrivé 4e au premier tour de la présidentielle avec 19,58% des suffrages exprimés, loin devant son adversaire socialiste, arrivé 5e avec 6,36% des voix, le leader de la France Insoumise ne digère visiblement toujours pas sa défaite.

Une attitude qui agacerait de plus en plus Emmanuel Macron, selon le Journal du Dimanche. "Jean-Luc Mélenchon n'a toujours pas accepté sa défaite", estime le président écrit dans son édition du 17 septembre l'hebdomadaire.

"Jean-Luc Mélenchon a toujours raison contre les peuples : contre le peuple allemand qui a réélu Merkel, contre le peuple vénézuélien qui a donné une majorité à l'opposition à Maduro, contre le peuple français qui a élu Macron", ironise un proche alors que le député de Marseille et les Insoumis appellent à des élections anticipées. "Ça va finir par venir, bien sûr, parce que les gens n'ont pas voté pour ça", a assuré début septembre sur BFMTV Jean-Luc Mélenchon.

Des attaques répétées qui n'affecteraient néanmoins pas le chef de l'État, selon ce proche qui assure que cela "rend le président combatif".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
61 commentaires - "Mélenchon n'a toujours pas accepté sa défaite", s'agace Macron
  • On a échappé au pire ! Mélenchon ,président de la République c'est la ruine et le chaos ! Il n'y a qu'à voir la qualité de ses acolytes , Xavier ,Autain et ce jeune député du Nord et Mme Simmonet ! On dirait des gauchistes distribuant ces tracts à la sortie des usines ! Ouf on est sauvés ! Faut dire qu'avec M. Hamon c'était mieux mais aussi la ruine ! En fait on évitait la dictature Mélenchon !

  • Mélenchon a perdu, point. Il aura, de plus, profité du vote utile. Son vrai score aurait été plus proche de 14% (sans vote utile de la part des électeurs de Hamon) que de 19%, soit 7% des inscrits. Je dis bien 7%, une misère, pas de quoi pavoiser ! Ce Robespierre de seconde zone n'a aucun avenir; sauf peut-être en Amérique latine comme conseiller...

  • et oui, JLM n'est arrivé que 4è , même derrière le tricheur Fillon, c'est dire que JLM n'est pas rassembleur, il est trop démago, trop agressif, trop sectaire, trop revanchard, il lui faut 1 ennemi : après Hollande, c'est Macron, mais il aurait la même attitude si le président était Juppé, ou Sarkozy, ou …. il est dans la politique depuis trop longtemps, il est vieux, il faut qu'il DEGAGE

  • Mélenchon Président , Hamon premier ministre , quelle horreur jamais ça deux nuls

  • moi je pense que mr Mélanchon, avait plus sa place que macron et de loin; on ne va pas tarder a s'en rendre compte, mais il est déja trop tard !!!!