Médicaments anti-Alzheimer : les lobbys se réveillent

Médicaments anti-Alzheimer : les lobbys se réveillent
La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, à l'Elysée, le 27 avril.

Libération, publié le mercredi 30 mai 2018 à 12h50

Ce mercredi, les sociétés savantes de neurologues et de gériatrie ont protesté contre l'annonce du déremboursement des médicaments contre la maladie d'Alzheimer, «délétère pour les patients français et leur entourage». Comme l'avait annoncé Libération, la ministre de la Santé, suivant l'avis de la Haute Autorité de santé (HAS), a estimé insuffisamment efficaces ces quatre spécialités (Aricept, Ebixa, Exelon, Reminyl) et leurs génériques.

Cinq sociétés savantes et organisations professionnelles médicales le prennent mal. Ainsi, la Fédération des centres mémoire, la Fédération française de neurologie, la Société française de neurologie, la Société française de gériatrie et de gérontologie, et la Société francophone de psychogériatrie et de

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.