Mediapart publie une photo d'Alexandre Benalla dégainant une arme sur un selfie à Poitiers

Mediapart publie une photo d'Alexandre Benalla dégainant une arme sur un selfie à Poitiers
Alexandre Benalla, devant la commission d'enquête du Sénat, le 19 septembre 2018

Orange avec AFP, publié le lundi 24 septembre 2018 à 20h00

Mediapart a révélé lundi 24 septembre un cliché pris pendant la campagne présidentielle de 2017, montrant le désormais ex-collaborateur d'Emmanuel Macron portant une arme de poing dans un restaurant de Poitiers. Selon le site d'enquête, Alexandre Benalla n'avait pas d'autorisation de port d'arme à cette époque.

Une nouvelle épine de plus dans le pied d'Alexandre Benalla? 5 jours après le "grand oral" de l'ancien collaborateur du chef de l'Etat devant la commission d'enquête du Sénat, Mediapart a publié lundi 24 septembre une photographie d'Alexandre Benalla armé d'un pistolet.

Selon la même source, le cliché aurait été pris dans la nuit du 28 avril 2017, soit 5 jours après le premier tour de l'élection présidentielle, dans la période d'entre-deux-tours entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.


Dans son audition devant les sénateurs, Alexandre Benalla avait affirmé que le port d'arme dont il disposait "n'était pas lié à la sécurité du président de la République mais à (s)a sécurité personnelle". "Il a pu arriver que j'aie eu une arme sur moi" lors des déplacements publics et privés du président, a toutefois convenu M. Benalla, mais en estimant que ce cas de figure était survenu "trois fois en un an", avait-il ajouté.

Ces propos avaient été contredits par l'ex-directeur de cabinet du préfet de police Yann Drouet. Selon lui, l'autorisation de port d'arme à Alexandre Benalla a été délivrée "dans le cadre de ses missions" et non pour "sa sécurité personnelle". "C'est dans le cadre de ses missions, de sa fonction, de la mission qu'on a considérée comme étant une mission de police et du fait qu'il est, dans le cadre de ses fonctions, manifestement exposé à des risques d'agression", avait-t-il détaillé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.