Martinez (CGT) dénonce "l'arrogance" d'Emmanuel Macron

Martinez (CGT) dénonce "l'arrogance" d'Emmanuel Macron
Philippe Martinez à l'Elysée à Paris le 12 octobre 2017

AFP, publié le dimanche 22 avril 2018 à 13h55

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a reproché dimanche au président Emmanuel Macron son "arrogance" et de "vouloir se passer des organisations syndicales".

"Nous avons un gouvernement qui considère qu'il a raison tout seul et qui avance quoi qu'il puisse se passer dans le pays", a déclaré le numéro un de la CGT sur BFM TV, interrogé sur les mouvements sociaux à la SNCF, Air France et dans les universités.

"On veut se passer des organisations syndicales, on ne veut plus des organisations syndicales", a-t-il ajouté, accusant l'exécutif de "court-circuiter" les relations sociales, "à l'opposé de ce qui se fait en Allemagne".

Selon Philippe Martinez, "on discute plus rapidement et plus facilement de l'autre côté du Rhin".

L'attitude d'Emmanuel Macron, "c'est +j'ai raison, j'avance+", a-t-il résumé, en évoquant "l'arrogance du président".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.