Marlène Schiappa porte plainte pour cyberharcèlement et presse Twitter "d'agir"

Marlène Schiappa porte plainte pour cyberharcèlement et presse Twitter "d'agir"©Thomas SAMSON / AFP

, publié le samedi 20 mars 2021 à 05h00

Ce n'est pas la première fois que la ministre porte plainte après avoir reçu des messages insultants sur les réseaux sociaux.

Dans un tweet publié samedi 20 mars, la ministre chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa a indiqué restreindre l'accès à son compte Twitter après avoir notamment reçu des menaces de mort.

"L'engagement politique ne saurait justifier les raids numériques. Face à une vague de cyberharcèlement incluant des menaces de mort, j'ai déposé plainte et demandé à Twitter d'agir", a déclaré la ministre, laissant entendre que le réseau social n'avait pas réagi face à ses signalements.



"Twitter restant dans l'inertie, j'ai fait passer mon compte en privé. En suis la 1ère navrée", poursuit encore Marlène Schiappa.

Ce n'est pas la première fois que Marlène Schiappa est victime de messages à caractères haineux. Ni que la ministre est contrainte de porter plainte. Comme le rappelle 20 Minutes, Marlène Schiappa, alors secrétaire d'Etat, avait déposé une plainte en 2019 après avoir reçu des insultes sur les réseaux sociaux après avoir critiqué la cagnotte lancée en soutien à l'ex-boxeur Christophe Dettinger.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.