Marion Maréchal n'entrera "jamais" en conflit avec Marine Le Pen

Marion Maréchal n'entrera "jamais" en conflit avec Marine Le Pen
Marion Maréchal à Lyon, le 22 juin 2018.

, publié le jeudi 15 novembre 2018 à 10h53

La politique a "atomisé" toute sa famille.

Marion Maréchal a assuré mercredi 14 novembre sur BFMTV qu'elle "n'entrera jamais en conflit" avec la président du Rassemblement national (RN, ex-FN), sa tante Marine Le Pen.

"Jamais, je ne rentrerais jamais dans le jeu d'un conflit avec Marine Le Pen, a déclaré la directrice de l'Issep. Je le dis d'autant plus sereinement que moi, j'ai vu la politique atomiser ma famille à toutes les générations."


"Donc, que ce soit d'un point de vue politique, où je trouverais ça totalement détestable, eu égard à la situation des Français, mais aussi d'un point de vue personnel, je n'aurais aucune envie de vivre cela et d'imposer cela dans le débat français", a-t-elle encore dit.

"Je trouverais ça assez pathétique", a conclu la petite-fille de Jean-Marie Le Pen.

L'ex-députée FN a par ailleurs dit "partage(r) l'énervement général". Marion Maréchal, qui s'était jusque-là refusée à commenter l'actualité tant qu'elle dirigerait l'Institut de sciences sociales, économiques et politiques (Issep) à Lyon, a déclaré être "indignée par le fait qu'il y ait une telle facilité à s'en prendre fiscalement aux Français sans avoir le courage de faire les réformes nécessaires sur le plan économique".


"Je suis moi-même indignée et énervée", insiste l'ex-élue. "Après je ne pense pas que j'irai dans la rue puisque c'est vrai que je suis dans une situation aujourd'hui où tout ce que je peux faire ou dire prête très vite à des interprétations et des ambitions. Je ne voudrais pas prêter le flanc à cela", précise-t-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.