Marine Le Pen traite Gérald Darmanin de "Judas"

Marine Le Pen traite Gérald Darmanin de "Judas"
La députée Front national Marine Le Pen, à l'Assemblée nationale le 28 juin 2017.

Orange avec AFP, publié le jeudi 13 juillet 2017 à 15h57

VIDÉO - "Pas de leçon de morale, Judas !". Marine Le Pen et Gérald Darmanin se sont vivement interpellés ce jeudi 13 juillet dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale.

La passe d'armes est partie d'une prise de parole du ministre de l'Action et des Comptes publics pour s'offusquer des applaudissements du Front national après la prise de parole d'un élu de droite.

"Il était un temps, pas si éloigné, où quand je siégeais sur ces bancs, c'était une honte d'être applaudi par le Front national (...) Je ne fais que le constater", a lancé Gérald Darmanin au député Les Républicains de Moselle Fabien Di Filippo.

"JUDAS RESTERA DANS L'HISTOIRE"

"Pas de leçon de morale, Judas !", lui a alors lancé hors micro Marine Le Pen. Une référence au ralliement de l'ancien benjamin de l'Assemblée à Emmanuel Macron et son entrée dans le gouvernement. Un choix qui lui a valu, comme d'autres, d'être suspendu mardi de ses fonctions exécutives de son ancien parti.



"À la différence de vous, Madame Le Pen, (...) Judas restera dans l'Histoire", lui a rétorqué Gérald Darmanin, sous les applaudissements des élus La République en Marche. "Un peu de dignité républicaine", avait demandé la présidente de séance, Danielle Brulebois (REM), entre ces échanges.

Le ministre de l'Action et des Comptes publics défendait le report à 2019 du prélèvement de l'impôt à la source, une mesure critiquée en elle-même notamment par plusieurs députés LR pour sa complexité et son "coût pour l'entreprise". La mesure avait été préparée sous le quinquennat Hollande et reste critiquée par entreprises.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU